Breaking news

Lualaba : deux militaires condamnés respectivement à 2 ans et 18 mois de prison pour avoir torturé des creuseurs dans un site minier à Kolwezi
Vendredi 23 juillet 2021 - 18:44
Photo ACTUALITE.CD.

Deux éléments des Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont été condamnés ce vendredi 23 juillet, à Kolwezi, chef-lieu de la province du Lualaba pour avoir torturé deux creuseurs artisanaux dans un site de l'entreprise minière commus. Il s'agit d'un officier au grade d'adjudant et d'un autre militaire qui l'accompagnait. Ils ont respectivement écopé de peines de 2 ans et 18 mois.

La justice militaire, qui siégeait en procédure de flagrance, a décidé également de l’arrestation de trois sujets chinois qui ont ordonné à ces deux officiers de torturer ces deux creuseurs qui, par ailleurs, s'étaient introduits illégalement dans la concession de commus. Ces Chinois se trouvent actuellement, selon l'auditeur militaire de Kolwezi, Jeff Nganama, au Parquet de grande instance en attendant d'être jugés dans cette affaire.

Contexte

Une vidéo devenue virale, montrant deux sujets congolais en train d'être fouettés par trois éléments de l'armée dans une carrière située à Kolwezi, province du Lualaba sur ordre des responsables chinois de cette mine, est largement partagée sur la toile.

Selon les témoignages recueillis sur place, la scène s'est passée mardi 20 juillet dernier. Ces deux jeunes se sont introduits dans la mine commus à la recherche du cuivre à titre artisanal. Au regard de cette vidéo, des sujets chinois avaient donné des ordres à ces militaires pour les punir et les torturer.

De retour de Kolwezi en provenance de Kinshasa, Fifi Masuka Saini avait émis le vœu de voir les responsables de ces actes déférés devant la justice.

" En ma qualité d'une mère, j'étais très choquée de voir mes compatriotes être traités de cette manière très inhumaine. J'ai déjà saisi les instances judiciaires et je vais suivre de très près le dossier. Un procès en flagrance devrait être ouvert sur ce dossier ", avait-elle déclaré.

Des actes similaires se sont intensifiés dans plusieurs carrières du Lualaba, province minière située dans l'ex-Katanga. Ces creuseurs artisanaux n'ont plus accès à des carrières pour l'exploitation artisanale et se contentent de s'introduire régulièrement et d'une manière frauduleuse dans des carrés miniers déjà occupés pour exploitation industrielle.

José MUKENDI

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une