A. Mbata à propos des recommandations des confessions religieuses sur la Ceni :"ce n'était pas des obligations, que la commission PAJ ou l'assemblée nationale devait nécessairement adopter"
André Mbata

La commission politique administrative et juridique  de l'Assemblée nationale a réagi face aux nombreuses critiques notées après l'adoption de la proposition de loi sur la réforme de la commission électorale nationale indépendante.

Abordant le cas des confessions religieuses, André Mbata, Président de la commission a fait savoir que les recommandations ne sont pas des obligations qu'il fallait à tout prix prendre en compte.

"Nous n'avons pas vu des amendements signés ECC, nous n'avons pas vu des choses de ce genre. Et puis dans tous le cas aussi, la société civile comme les confessions religieuses sont des groupes de pression, elles ont le droit de passer par un député, nous n'avons pas vu, et dans tout le cas, vous aviez bien dit recommandations, les recommandations ne sont pas des obligations, quand vous soumettez des recommandations mais on les examine, vous n'avez pas dit que c'était des obligations dont impérativement la PAJ devait tenir compte, l'assemblée nationale devait tenir compte. Vous avez fait des recommandations qu'on apprécie, et ce n'était pas une obligation qu'on devait nécessairement les adopter"s'est justifié André Mbata devant la presse ce vendredi 11 juin 2021.

La Conférence Épiscopale Nationale du Congo et l'Eglise du Christ au Congo ont exprimé ce vendredi 11 juin leur regret après avoir constaté le rejet par les deux chambres du Parlement, des innovations majeures contenues dans la proposition de loi de Christophe Lutundula. Il s’agit des dispositions visant le renforcement de l'indépendance et le contrôle de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

« L'ECC et la CENCO sont surprises du fait que d'autres dispositifs visant le renforcement de l'indépendance de la commission électorale nationale indépendante ainsi que ceux qui instituent le contrôle technique et administratif de la commission électorale nationale indépendante contenus dans la proposition de loi Lutundula aient été élagués du texte adopté par l'Assemblée nationale », déplorent ces deux confessions religieuses dans un communiqué conjoint.

Clément MUAMBA

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une