Samedi 24 avril 2021 - 16:22

Breaking news

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.
Beni : quand la police prend les femmes victimes des tueries pour des combattants ADF
Caricature par Kash/ACTUALITE.CD

Vendredi, la police a utilisé le gaz lacrymogène et les tirs de sommation pour disperser des centaines de femmes qui manifestaient dans la ville de Beni contre la Monusco. Ces femmes victimes des tueries des combattants des Forces démocratiques alliées (ADF) ont été brutalisées. Dans une vidéo qui a fait le tour des réseaux sociaux, on voit un policier qualifier une femme « idiote ».

Ces femmes avaient arboré des pochons sur lesquels des messages réclamant la paix et le départ de la Monusco sont mentionnés.

La tension était vive dans la ville. Les tirs étaient attendus pendant plusieurs minutes dans la ville.

 

 

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une