Mardi 23 mars 2021 - 20:11

Breaking news

Kasaï Central : le gouverneur intérimaire traduit en justice le responsable provincial de la société des transports
Ph/actualite.cd

Crispin Ntambwe Ndaye Bambabonso, coordonnateur principal de la société des transports du Kasaï Central, TRABNSKAC, doit répondre de sa gestion devant la justice. C'est le gouverneur intérimaire du Kasaï Central, Tharcisse Kabatusuila, qui a saisi le procureur général du Kasaï Central contre lui.

Cette plainte  est la conséquence du rapport de la commission interne du cabinet du gouverneur qui a effectué un audit à la société TRANSKAC au mois de février de cette année.

Dans ce rapport de six pages qu'ACTUALITE.CD a feuilleté, la commission d'audit établit de graves dysfonctionnements tant sur le plan administratif et opérationnel que sur le plan financier.

Sur le plan administratif et opérationnel, la commission a relevé entre autres comme dysfonctionnements : la centralisation de toutes les attributions des membres de l'équipe dirigeante par le coordonnateur principal  en violation de l'arrêté du gouverneur, l'existence du personnel technique et d'appoint sans contrat de travail, l'impaiement des agents et ce,  en dépit du versement régulier des recettes.

L'audit initié par le gouverneur intérimaire Kabatusuila a découvert également que sur les 30 bus qui constituent le charroi de TRANSKAC,  l'équipe dirigeante actuelle a hérité de 17 bus opérationnels et que seuls cinq bus sont en activité à ces jours dont deux affectés au transport des passagers à l'aéroport de Kananga sur base d'un contrat en bonne et due forme avec la RVA. 24 bus sont en stationnement sur le site de la société et un bus est  abandonné sur la route de Tshimbulu.

Sur le plan financier, la commission d'audit note la mauvaise gestion des recettes générées par les 5 bus opérationnels, l'absence des pièces justificatives de toutes les dépenses engagées depuis septembre 2018, la non tenue des documents comptables, la production des rapports financiers fantaisistes, le versement de l'argent entre les mains du coordonnateur principal.

L'audit révèle que de mai 2019 à mi-janvier 2021, le contrat avec la RVA a rapporté 29.342$. Cette somme n'a pas été retracée. D'autre part, la  commission n'a pas trouvé les traces de la somme de 168.574.500 FC provenant des versements journaliers du 1 septembre 2018 à ces jours.

En conséquence, la commission d'audit a proposé au gouverneur intérimaire de déférer en justice les membres de l'équipe dirigeante, la mise en place d'une nouvelle équipe dirigeante restreinte, et la régularisation de la situation administrative des agents par la signature des contrats.

Créée sous le gouverneur Alex Kande Mupompa en 2015, la société des transports du Kasaï Central a vu sa gestion être  confiée sous le gouverneur Denis Kambayi à une commission dite "de restructuration"  en 2018. Cette commission de six personnes était pilotée par l'ancien journaliste Crispin Ntambwe Ndaye Bambabonso. Ce dernier, qui s'est vu interdit d'accès à son bureau le week-end dernier, se dit victime de son refus de donner au gouverneur intérimaire la somme de 3.000$ qu'il lui aurait exigée.

Sosthène Kambidi

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une