Jeudi 22 octobre 2020 - 15:14

Breaking news

RDC : « Femme pose des mots sur tes silences », un spectacle FELCO prévu ce 23 octobre
RDC : « Femme pose des mots sur tes silences », un spectacle FELCO prévu ce 23 octobre

Des femmes évoluant dans le secteur de la littérature en RDC se sont constituées au sein d'un mouvement appelé « Femmes de lettres congolaises (FELCO) ». Ce vendredi 23 octobre au Showbuzz, elles offrent un premier spectacle qui sera parrainé par la première dame.

Au cours d’un point de presse tenu ce 21 octobre, au centre Wallonie Bruxelles à Kinshasa, ces femmes ont officiellement lancé leur mouvement qui réunit en son sein, des écrivaines, poétesses, dramaturges, conteuses, rappeuses, slameuses, philosophes, juristes, journalistes, érudits, professeurs et libres penseuses, de toutes les générations. 

Parmi ses objectifs, cette association vise à « Promouvoir les œuvres des femmes de Lettres Congolaises, Intégrer les réseaux africains et internationaux des Femmes de Lettres pour un épanouissement positif, Activer le plaidoyer pour l'introduction plus importante dans la programmation scolaire des Femmes de Lettres Congolaises ». 

« Nous voulons également établir une forme de mentorat entre les plus jeunes et les plus âgées dans ce domaine. Nous y allons avec beaucoup de détermination parce qu’il y a une vision et que nous avons une très bonne énergie dans le groupe ; la passion de la littérature, » a ajouté Yolande Elebe Ma Ndemo, Initiatrice et Présidente du Mouvement.

Nadège Bope, Fédorah Bikay, Soraya Odia, Laetitia Lakubu, Ange Kasongo et Diane Bajika sont membres du bureau FELCO. Il y a notamment parmi les membres, Elisabeth Mweya TOL’ANDE, auteure de plusieurs œuvres et lauréate des nombreux Concours dont « Président Joseph Désiré Mobutu » en 1970, ainsi que Maguy Bizwaza, auteure de « Requiem pour Andali ».

Le siège social et administratif de l’ONGD est établi au numéro 139, avenue Nguma, dans la commune de Ngaliema. 

Pour le spectacle du 23 octobre sur invitation au Showbuzz, Yolande Elebe a précisé « Nous avons présenté notre projet à la première dame, elle a apprécié parce qu’elle est très portée sur tout ce qui concerne l’éducation des jeunes femmes. Elle a accepté de faire partie du projet et être présente au jour de l’évènement.»

Prisca Lokale

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une