Vendredi 18 septembre 2020 - 08:41

Breaking news

RDC : il faut améliorer les conditions de travail des agents de santé pour la sécurité des patients
Manifestation des médecins de Kisangani pour réclamer l'amélioration de leurs conditions de travail/Ph ACTUALITE.CD

L'Organisation Mondiale de la Santé célèbre le 17 septembre, la journée mondiale de la sécurité des patients. Cette année, elle est célébrée sous le thème « Sécurité des agents de santé : une priorité pour la sécurité des patients ». Cette journée vise entre autres objectifs, de sensibiliser le monde entier sur l'importance de la sécurité des agents de santé et les liens entre celle-ci et la sécurité des patients et d’accorder la reconnaissance méritée au dévouement et au travail acharné des agents de santé, en particulier dans le cadre de la lutte actuelle contre la COVID-19.

En RDC, certains agents de santé se sont exprimés sur ACTUALITE.CD à propos de leur sécurité et celle des patients.

« Pour assurer la sécurité des agents de santé, il faut estimer chacun à sa valeur, les payer convenablement et les traiter comme des humains. Il faut les équiper avec du matériel adéquat, assurer leur formation en cours d’emploi, leur accorder un soutien psychologique en cas de détresse. Il faudra améliorer leurs cadres de travail et mettre des médicaments de qualité à leur disposition. En mettant les infirmiers en danger, on met la population en danger. En effet, la sécurité des infirmiers est une priorité pour la sécurité de la population. Les agents de santé doivent être davantage responsables et bénéficier de la formation nécessaire pour réduire les erreurs. Bref, un infirmier affamé, stressé, stressé, violenté, mal payé, travaillant dans un milieu insalubre… est une menace pour la population (les patients) », a dit Komba Djeko, président de l’ordre des infirmiers de la RDC.

Pour sa part, Chris Kacita, épidémiologiste de terrain faire savoir que la sécurité des patients implique l’amélioration du système de santé.

« La sécurité du patient est un principe fondamental des soins de santé et chaque étape de l’administration des soins s’accompagne d’un certain risque pour le patient. L’amélioration de la sécurité pour les patients suppose un effort complet de l’ensemble du système : l’ensemble des mesures qui peuvent être variées, et qui sont susceptibles d’améliorer le fonctionnement notamment ce qui touche à l’hygiène et à la gestion du risque, à la lutte contre les infections, à l’usage rationnel des infections, la sécurité du matériel et aux pratiques cliniques. Pour les agents de santé, le fait de travailler dans un environnement stressant, rend le travail de la santé plus susceptible aux erreurs qui peuvent causer de préjudice aux patients. Nous estimons qu’il faut mettre le corps médical, dans les conditions qui pourront lui permettre de faire bien son travail. Puisqu’une erreur médicale est synonyme de la mort, il faut améliorer l’environnement de travail des agents de santé qui lui permettra d’assurer sa propre sécurité, pour mieux assurer la sécurité des patients », propose Dr Kacita.

L’OMS appelle les décideurs politiques à formuler, actualiser et mettre en œuvre des politiques et une législation visant à garantir la sécurité des agents de santé et des patients ; à élaborer et promouvoir une législation relative à la protection des droits des agents de santé et des patients ; à assurer la fourniture d'équipements de protection individuelle et d'articles pour l'hygiène des mains adaptés et en quantité suffisante, ainsi que la mise en place d'un environnement de travail favorable et sûr et l'allocation de ressources suffisantes en vue d'améliorer la sécurité des conditions de travail dans les établissements de soins de santé, et à adopter des dispositions juridiques et réglementaires interdisant la violence à l'encontre des agents de santé et des patients, entre autres.

Thérèse Ntumba

 

 

 

 

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une