RDC-Kamituga: plus de 80 victimes, des casques bleus chinois dépêchés sur place
Des mineurs dans une carrière d'exploitation de coltan à Masisi/Ph ACTUALITE.CD

Le drame de Kamituga (Sud-Kivu) a marqué l’actualité cette semaine. On parle de plus de 80 personnes piégées le 11 septembre sous terre suite au glissement de terrain provoqué par l’effondrement de trois mines d’or. 

Les victimes sont des mineurs artisanaux et des porteurs de pierres. La MONUSCO a dépêché les casques bleus pour les opérations de secours. 

La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en République démocratique du Congo et Cheffe de la MONUSCO, Leila Zerrougui a fait part ce mercredi de son émotion. 

Elle note que ce type d’accidents arrive fréquemment et appelle à imposer des mesures de sécurité préventive pour protéger ceux qui travaillent dans ces mines.

Le gouverneur du Sud-Kivu, Théo Kasi faisait état de 50 morts. Les victimes sont essentiellement des jeunes, avait-il indiqué. Dix-huit (18) corps des creuseurs artisanaux ont été extirpés jusque dimanche 13 septembre des décombres, annonçait à ACTUALITE.CD Kimbulungu Kyalondawa coordonnateur urbain du service de l'environnement dans la ville de Kamituga.  Ces corps ont été enterré ce lundi 15 septembre après la délégation du gouvernement provincial. Le maire de Kamituga, Bundia Kika avait appelé à deux journées de deuil.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une