Coronavirus au Nord-Kivu : Butembo renforce la surveillance aux postes d’entrée après la déclaration de la pandémie à Goma
Ph/actualite.cd

La ville de Butembo se prépare à faire face à la pandémie de Coronavirus, dont un premier cas vient d'être déclaré à Goma (Nord-Kivu). Ce mardi 31 mars, le maire a effectué avec son staff une visite d’inspection des différents postes d’entrée de la ville, notamment celui de Kyambogho, sur l’axe Butembo-Goma, en vue de renforcer les mesures et dispositifs de surveillance mise en place, pour empêcher l’importation des cas de coronavirus à Butembo.

 

À Kyambogho, le maire Sylvain Kanyamanda a appelé les agents de surveillance qui ont servi pendant la riposte contre Ebola d’aider la ville en attendant que tout soit mise en œuvre.

 

«Si nous sommes ici ( à la barrière de Kyambogho, c’est pour vous annoncer l’arrivée de la pandémie de coronavirus qui fait déjà des morts à Kinshasa. Pour Butembo, nous n’avons pas encore reçu des cas positifs. Mais à Goma, on vient de le déclaré. Il y a des agents de surveillance qui sont affectés ici depuis Ebola, ils doivent nous aider à surveiller les gens avec le thermoflash, ils doivent être capable de surveiller tout celui qui passe. Ils sont tenus de préserver la population. Ils doivent alerter, intercepter et prendre en charge des cas suspects. Pour Butembo nous avons encore la chance de se sauver si nous pouvons empêcher l’entrée d’un cas confirmé. Mais si un malade entre, c’est fini. Ça demande vraiment une attention pour nous sauver et sauver les autres », a indiqué le maire, au terme d’un échange avec les agents commis à la barrière de Kyambogho.

 

Aux postes d’entrée, les agents ont évoqué l’épineux problème d’approvisionnement des kits de lavage de mains en eau potable. Le maire a indiqué qu’une cartographie des sources d’eau potable vient d'être réalisée en vue d’identifier les sources proches des postes d’entrée et planifier le ravitaillement.

 

L’autorité urbaine appelle la population au calme, indiquant que tout est mis en œuvre pour permettre à Butembo de faire face aux éventuels cas de coronavirus. Il révèle que cinq structures sanitaires sont déjà identifiées pour recevoir des cas suspects. Il s’agit notamment de l’hôpital de Katwa, Matanda et Mukuna en zone de santé de Katwa, ainsi que les cliniques universitaires de l’UCG et l’hôpital de Kitatumba, pour la zone de santé de Butembo.

 

Sylvain Kanyamanda signale que les deux centres de traitement d’Ebola qui ont assuré la prise en charge des patients d’Ebola à Butembo, notamment celui de Kirimavolo et de l’Itav pourront aussi etre mise en contribution dans la riposte contre coronavirus.

 

Claude Sengenya, à Butembo

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une