Mort de Kahimbi : le général - major Marcel Mbangu désigné pour diriger la commission d'enquête
Mercredi 4 mars 2020 - 22:48
DR

Le chef d'Etat - major général des forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) Celestin Mbala Munsense, a désigné le général major , Marcel Mbangu, pour diriger la commission d'enquête chargée d'élucider les circonstances de la " mort inopinée", vendredi 28 Février 2020, du chef des renseignements militaires ( Ex - Demiap) , le général- major Delphin Kahimbi Kasagwe.

Ancien commandant des opérations Sukola 1 dans le territoire de Beni au Nord - Kivu , Mbangu sera assisté par les généraux de brigade Baseleba Bin Mateto ( 1er vice-président) et Kapinga Mwanza ( deuxième vice-président).

La commission dispose d'un rapporteur et de deux membres, tous colonels. Âgé de 51 ans, Delphin Kahimbi était réputé proche de l'ex - président Joseph Kabila, avec qui, il a notamment fait l'académie militaire en Chine dans la fièvre de la deuxième guerre du Congo.

Crise cardiaque, Suicide ou étranglement ... les circonstances de la mort de cet officier Supérieur sont floues. Sa mort est intervenue quelques heures avant sa troisième audition par le Conseil national de sécurité (CNS).

Des graves soupçons d'espionnage du président Félix Tshisekedi ou de son directeur de cabinet ( Vital Kamerhe) pensait sur lui. D'autres sources le soupçonnaient de préparer des activités subversives pour déstabiliser le régime en place.

Ce décès a charrié son lot de polémiques entre les cadres du FCC et ceux de CACH. Kahimbi a dirigé les renseignements militaires pendant six ans. Il était connu notamment pour avoir conduit les opérations "Kimya 2" au Sud-Kivu. Il avait également occupé le poste de commandant second en charge des opérations et renseignements de l'armée au Nord-Kivu.

Christine Tshibuyi

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une