Breaking news

Bukavu : Mundra Malonga, l’une des victimes de l’incendie des centaines de maisons, a passé nuit au stade de la Concorde

Jeudi 12 septembre 2019 - 09:44
Catégorie
Photo ACTUALITE.CD.

Mundra Malonga, habitant de la ville de Bukavu (Sud-Kivu), a passé la nuit de mardi dernier au stade de la Concorde, après l’incendie qui avait ravagé, la veille, 250 maisons sur les avenues Ambe et Uhuru du quartier Nyamugo (commune de Kadutu).

« J'ai passé la première nuit au stade. D’autres dans les écoles comme Instituts Olimba, Nidunga, Elo Nyamugo. D'autres dans la mosquée. C'est vraiment pénible, je n'ai rien sauvé alors que j'avais une maison à étage avec un locataire. J'ai passé ma première nuit au stade et et je ne sais pas où passer la deuxième nuit. Je suis comme un enfant de la rue. C'est pourquoi, nous demandons aux autorités de nous venir en aide car nous avions des maisons mais nous passons la nuit à la belle étoile », raconte-t-il.

Noella Muderhwa, mère de 9 enfants, a tout perdu dans cet incendie.

« Je suis mère de 9 enfants et suis veuve. Je n'ai rien sauvé. Nous sommes sans abri, les enfants ne vont pas à l'école. Je suis sortie juste avec les habits que je porte, pareil pour les enfants. C'est vers 20h00' que nous avons trouvé refuge chez les voisins et c'est là où nous avons passé la nuit. Nous demandons aux autorités de nous assister », dit-elle. 

Cet incendie d’origine inconnue laisse 397 ménages sans abri, selon le bourgmestre de la commune de Kadutu, Gérard Munyole Bekao.

Le 30 juin dernier, un incendie s’était déclaré aussi au Camp Zaïre, ravageant les maisons de toute une avenue. Une fillette de 4 ans avait trouvé la mort, trois autres personnes grièvement blessées. 209 maisons dans lesquelles logeaient 365 familles, avec tous les biens, étaient parties en fumée. Plus de 1800 personnes étaient restées sans abri.

Justin Mwamba