Catégorie
Ph. Pascal Mulegwa

Le village de Kisima, situé à 30 km à l'est de la ville de Beni, sur la route nationale n° 4 (RN4),, près de Kasindi, a fait l'objet d'une attaque  des rebelles ougandais des Forces démocratiques alliées (ADF), le lundi 5 août. Bilan : deux civils tués, un véhicule incendié, des maisons de commerce pillées et des bétails emportés en plus d'une trentaine de personnes enlevées. Jusque mardi, 21 otages sont revenus, 11 restent encore en captivité.

Plus étrange, les rescapés témoignent qu'ils doivent leur libération à un groupe armé, qui a attaqué les rebelles ADF au sud de Kisima

"Les tirs étaient venus derrière nous. C'était quand on venait de traverser une rivière. Ces tirs visaient seulement les rebelles, on savait nous différencier d'eux car ils étaient  partiellement habillés en tenue militaire. Lorsqu'ils ont répliqué, nous on en a profité pour s'enfuir. Les assaillants sont restés là seuls en train de se battre, l'un d'eux voulait rester avec mon enfant Franklin", a dit un otage trouvé au lit de l'hôpital.

Selon le rapporteur de la société civile locale, certains commerçants de Kisima auraient pu être les véritables cibles de cette attaque, ce qui en ferait un règlement de compte. Il ajoute encore que les assaillants étaient venus se ravitailler:

"Ce que nous nous avons constaté, après avoir pillé certaines boutiques ici, ils ont cherché ceux qui vont les aider à transporter les bagages, donc leur mission était de venir piller ; se ravitailler en vivres et rentrer en brousse. Selon certains rescapés, les assaillants disaient qu'il y a certains commerçants de Kisima et Bulongo qui travaillent avec leur argent, ils sont venus chercher leur argent auprès de ces commerçants. Malheureusement, ces commerçants ne sont plus ici, ils ont déménagé"; rapporte Roger Masimengo

Ces rebelles ont promis de revenir à Kisima et ont exigé que tous ses habitants soient convertis [ à l'islam] à leur retour. Cette annonce a poussé plusieurs habitants à vider le village. 3/4 de ses habitants se sont réfugiés dans des villages environnants ou les villes de Beni et Butembo.

RDC-Beni : Kisima se vide de sa population, une semaine après l'attaque des combattants ADF https://actualite.cd/2019/08/12/rdc-beni-kisima-se-vide-de-sa-population-une-semaine-apres-lattaque-des-combattants-adf

Yassin Kombi

Vidéo