Crise au Rassemblement : «Un couac qui ne fait pas du bien au peuple congolais » (CENCO)

Après Félix Tshisekedi et Pierre Lumbi, une autre aile du Rassemblement conduite par Olenghankoy s’est entretenue avec le secrétaire général de la CENCO, l'abbé Donatien N’shole, ce lundi 6 mars 2017 au Centre interdiocésain de Kinshasa.

Selon le secrétaire général de la CENCO, cette délégation a déposé des documents qui attestent la désignation de Joseph Olenngankoy comme président du Conseil des sages du Rassemblement.

<em>« Ils sont venus, selon eux, au nom des membres du Conseil des sages du Rassemblement avec des documents attestant la désignation de monsieur Olenghankoy comme président du Conseil  des Sages du Rassemblement. J’ai reçu ces documents comme secrétaire général. Je vais me référer à ma hiérarchie pour exploitation. Mais ce qui parait évident, ce qu’on est devant un couac qui ne fait pas du bien au peuple congolais qui, lui, veut que l’accord soit appliqué le plus tôt possible.  La recommandation qui s’impose et que je leur ai faite est qu’ils puissent rendre justice au peuple congolais. Il faut qu’ils trouvent une solution dans les meilleurs délais à ce couac</em> », a dit l'abbé N’shole.

Le 5 mars dernier, le vice-président de la Cenco, Monseigneur Embongo, avait déclaré sur RFI que la CENCO avait pris la résolution de travailler avec le Rassemblement dont le leadership revient à Félix Tshisekedi et Pierre Lumbi

Franck Ngonga (<a href="http://twitter.com">franck_ngonga</a&gt;)

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une