La Cenco va poursuivre ses bons offices et interpelle Kabila sur son implication

La Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) s’engage à poursuivre sa mission de bons offices pour faciliter le dénouement de la crise politique dans laquelle le pays est plongé.

Elle l’a annoncé au cours d’un point de presse ce lundi 27 février au Centre interdiocésain, dans la commune de la Gombe, à Kinshasa.

<em>« La Cenco ne jouant que le rôle de médiation, on ne peut pas lui attribuer la responsabilité du désordre. Toutefois, fidèle à sa mission prophétique, la Cenco est décidée d'accompagner le peuple congolais dans la mise en œuvre de l’accord de la Saint Sylvestre</em>, a déclaré l’abbé N’shole.

Les évêques de la Cenco se disent tout de même préoccupés par la situation de crise politique de l’heure qui, selon, eux, pourrait plonger le pays dans l’impasse. Elle appelle les Congolais à un sursaut patriotique et à ne pas perdre courage.

Tout en sollicitant davantage l'implication du Chef de l’Etat  pour la mise en œuvre de l’accord du 31 décembre 2016, la Cenco invite aussi la MP et le Rassemblement à débloquer la situation sur  la mise en application de l’accord <em>afin de répondre au cri de détresse de la population.</em>

Franck Ngonga (<span class="DashboardProfileCard-screenname u-inlineBlock u-dir" dir="ltr"><a class="DashboardProfileCard-screennameLink u-linkComplex u-linkClean" href="https://twitter.com/franck_ngonga&quot; rel="noopener">@<span class="u-linkComplex-target">franck_ngonga)</span></a> </span>

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une