CODECO poursuit les violences impunément en plein état de siège: plus de 80 personnes tuées en moins de dix jours, selon la société civile
Lundi 16 janvier 2023 - 15:56
Photo d'illustration
Photo d'illustration

Alors qu'ils sont dans le processus de paix de Nairobi, et en dépit de l'acte d'engagement pour la paix signé unilatéralement, les miliciens de CODECO restent actifs et ont même intensifié les attaques dans les territoires de Djugu et Mahagi. Le cas récent remonte à ce dimanche 15 janvier, quatre personnes ont été tuées lors des attaques dans les territoires de Djugu et Mahagi.

"Nous sommes désolés d'apprendre la mort d'une institutrice, elle a été abattue par des hommes portant des armes  identifiés aux éléments de CODECO. Il y a un autre papa qui a été découpé à la machette, et 3 personnes blessées. Dans le territoire de Mahagi, des miliciens de CODECO ont passé leur journée dans Ang'hal 2 au village Afoyorwoth où même un centre de santé a été vandalisé. Ils ont tué un papa là-bas. Un autre a été tué à Mongbwalu vers Nzebi", a dit Dieudonné Lossa, coordonnateur de la société civile de l'Ituri.

Selon le bilan de la société civile, 89 personnes ont été tuées en 9 jours ces dernières semaines par des miliciens CODECO dans la région. Les assaillants s'attaquent à des civils dans plusieurs villages. Au moins 23 personnes ont été tuées la semaine dernière lors d'une attaque violente dans plusieurs villages environnants Drodro. 

Ces attaques s'accentuent alors que l'Ituri tout comme le Nord-Kivu sont sous état de siège depuis plus d'une année. Cette mesure n'a pas apporté de solution aux problèmes d'insécurité en Ituri notamment où la situation s'est dégradée davantage.

Lire : RDC-Ituri: Le président de l’Assemblée provinciale critique sévèrement le gouverneur militaire et demande la fin de l'état de siège

Freddy UPAR, à Bunia

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une