Breaking news

Protéger les forêts et améliorer la vie des populations locales: Alok Sharma, président de la COP 26, donne le point de vue du Royaume-uni sur les blocs pétroliers congolais
Mercredi 5 octobre 2022 - 08:23
Alok Sharma, président de la COP 26
Alok Sharma, président de la COP 26

Alok Sharma, président de la COP 26, a participé aux négociations de la pre-COP 27. Il représentait le Royaume-Uni à ces discussions. Dans ses interventions en plénière, en atelier ou en bilatéral, il a souligné l'importance de la forêt tropicale du bassin du Congo, qui constitue le puits de carbone le plus efficace de la planète. Il a aussi appelé les pays à honorer les promesses faites lors de la COP 26 d'arrêter et d'inverser le déclin des forêts, tout en soutenant le développement durable.

"Nos hôtes de la RDC sont les principaux gardiens de la deuxième plus grande forêt du monde. Les forêts sont les poumons de notre planète, absorbant un tiers du CO2 que la combustion de combustibles fossiles libère chaque année », disait-il en arrivant en RDC.

Le Royaume-Uni s'est engagé à verser 1,5 milliard de livres sur cinq ans pour soutenir l'engagement en faveur des forêts, dont 350 millions de livres pour les forêts tropicales d'Indonésie et 200 millions de livres pour la coalition LEAF. Ce pays contribuera également à hauteur de 200 millions de livres, aux côtés de 11 autres donateurs, dans le cadre d'un nouveau fonds de 1,1 milliard de livres (1,5 milliard de dollars) destiné à protéger le bassin du Congo.

A la fin de son séjour, Alok Sharma a accordé une interview exclusive à ACTUALITE.CD

Suivez…

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une