Breaking news

RDC: le gouvernement appelle le Conseil de sécurité à condamner l’agression rwandaise et obtenir le retrait du M23 de toutes les zones occupées 
Vendredi 5 août 2022 - 08:09
Patrick Muyaya
Patrick Muyaya

Kinshasa s’est réjoui des conclusions du rapport d’un Groupe d’experts de l’ONU qui confirment l’intervention “directe” de l’armée rwandaise sur le territoire congolais en soutien au M23. L’armée rwandaise a "lancé des interventions militaires contre des groupes armés congolais et des positions des Forces armées congolaises", précise le rapport. Ce dernier a été transmis au Conseil de sécurité.

Le gouvernement congolais qui a toujours accusé le Rwanda d'être derrière la rébellion du M23 saisit l’occasion pour appeler le Conseil de sécurité de l’ONU à “condamner cette énième agression meurtrière et à en tirer les conséquences afin d’obtenir le retrait définitif du M23 de toutes les localités occupées”.

En sus, Kinshasa invite le Conseil de sécurité à “soutenir le processus judiciaire devant aboutir à la condamnation des coupables et à la réparation en faveur des familles des victimes”.

Les autorités rwandais ont déjà rejeté les allégations contenues dans le rapport d’experts de l’ONU qui souligne que Kigali a "fourni des renforts de troupes au M23 pour des opérations spécifiques, en particulier lorsque celles-ci visaient à s'emparer de villes et de zones stratégiques".

Depuis des semaines, les rebelles du M23 contrôlent plusieurs localités et villages du groupement de Jomba dans le territoire de Rutshuru, y compris la cité frontalière de Bunagana. La rébellion a installé son administration dans les entités conquises.

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une