Grève du Synamed à Kinshasa : Sama Lukonde veut un rapport détaillé des ministres sectoriels concernés par les accords de Bibwa
Samedi 30 juillet 2022 - 14:33
à la clôture des travaux de l’atelier de Bibwa entre le gouvernement et le ban syndical du secteur de la santé
à la clôture des travaux de l’atelier de Bibwa entre le gouvernement et le ban syndical du secteur de la santé

Les membres du gouvernement impliqués dans les accords de Bibwa avec le banc syndical du secteur de la santé sont appelés à faire un rapport détaillé au Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde. Ce dernier a formulé cette demande lors de la 63e réunion du conseil des ministres tenue vendredi 29 juillet dernier.

Jean-Michel Sama Lukonde, qui tient au non perturbation de ce secteur, justifie sa demande par les multiples préavis de grève lancés par le Syndicat national des médecins (Synamed).

« Le Premier ministre a évoqué les préavis de grève du Synamed. Il a pour ce faire demandé aux ministres sectoriels concernés par les accords de Bibwa de lui faire un rapport dans les meilleurs délais pour que rien ne soit perturbé dans ce secteur important de la vie nationale », rapporte le compte rendu de la réunion.

Le Syndicat national des médecins (SYNAMED Asbl) section Kinshasa avait tenu, le weekend dernier, une réunion aux fins d’évaluer la radicalisation de son mouvement de grève sous forme de polarisation des urgences qui a couvert la période allant du 13 au 23 juillet dernier soit pendant 10 jours. Cette organisation syndicale disait avoir constaté le refus du gouvernement de répondre aux différentes revendications des médecins et avait pris la décision de prolonger, pour une durée d’une semaine (7 jours) à dater du lundi 25 juillet, cette polarisation des urgences avec, cette fois, la particularité de n’avoir qu’un seul hôpital opérationnel par jour.

À l’issue de cette période supplémentaire, soit ce 30 juillet, disait à ACTUALITE.CD le Docteur Patrick Boloko, Secrétaire Exécutif du Synamed/Kinshasa, une nouvelle réunion d’évaluation sera tenue et si rien n’est fait, le Synamed promet des nouvelles mesures notamment opération hôpital sans médecins.

Le Synamed qui récuse les résolutions de Bibwa, revendique notamment l'admission sous statut des 10.000 médecins non mécanisés, l’alignement de plus 6.000 médecins non bénéficiaires de la prime de risque des médecins au nombre desquels près 1.700 médecins qui devraient se retrouver dans le fichier Bibwa, mais qui ne sont toujours pas pris en compte dans l’alignement, ainsi que la prise en compte de l’indemnité de transport et de logement.

Clément Muamba

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une