RDC : lancement de l’opération d'identification biométrique des agents et fonctionnaires de l’Etat
Mardi 24 mai 2022 - 09:55
Identification des agents et fonctionnaires de l'Etat
Identification des agents et fonctionnaires de l'Etat

Le premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde a, lundi 23 mai, lancé l’opération d'identification biométrique des agents et fonctionnaires de l’Etat certifiés réguliers dans le fichier de référence de l'administration publique (FRAP). L’activité a eu lieu au bâtiment administratif de la fonction publique en présence du vice-premier ministre, ministre de la fonction publique, modernisation de l’administration et innovation du service public, Jean-Pierre Lihau Ebua accompagné des secrétaires généraux des administrations des ministères.

Jean-Michel Sama Lukonde a félicité tous les agents et fonctionnaires qui ont pris part  au « travail participatif » de la constitution du fichier unique qui est «  d'une importance capitale dans la maîtrise des effectifs de l'administration publique ». 

« Comme vous le savez, la fonction publique a été élevée, selon la volonté de son excellence, monsieur le président de la République en vice-primature. Mais nous avons voulu lui donner une autre mission plus précise, notamment celle de la modernisation de la fonction publique. Et comment parler de modernisation si on ne parle pas de numérisation, si on ne parle pas de digitalisation ? Et donc, ici une matérialisation de ce vœu tel qu’inscrit dans notre programme du gouvernement. Je voudrais féliciter non seulement tous les agents qui ont participé à ce travail participatif qui demande l'adhésion de tous pour que nous puissions réussir. Je voudrais vous remercier vous les agents publics qui permettez que nous puissions accomplir cette mission », a-t-il dit dans son mot de circonstance.

La première étape concerne les services centraux et la seconde va impliquer les administrations provinciales. M. Sama a indiqué les différents avantages rattachés à cette opération.

« Ce travail qui devra se poursuivre en provinces pour être finalisé va permettre une meilleure gestion, comme cela a été annoncé, de notre administration publique. Ne l'oublions pas, toute la structure de l'Etat repose sur vous. C'est vous la sève de cet arbre qui est l'administration de la RDC. Nous devons nous appuyer sur vous, non seulement de vos conditions mais surtout de votre gestion. Et par-delà bien-sûr, comme vous le savez dans tout le processus de numérisation et de digitalisation, il y aura au bout du compte de ce numéro unique, cet identifiant unique, cette mutualisation que nous voulons. Donc ici je voudrais encore féliciter le travail qui a été fait, encourager qu'il puisse se poursuivre et finalement, être bouclé. Cela permettra aussi de faire des épargnes au pays au moment où nous nous battons pour la maximisation de nos recettes », a-t-il ajouté.

Pour sa part, Jean-Pierre Lihau a dressé un tableau sombre de l'administration à  l'avènement du gouvernement Sama Lukonde. Il a indiqué que pour « la mise en place d'une administration publique efficace, intègre, moderne, du service du citoyen, il faut envoyer près de 350 mille agents en retraite. Il faut maîtriser les effectifs en rationalisant les recrutements avec une considération préalable des vacances des postes ». 

« Excellence monsieur le premier ministre, le fait pour votre autorité de présider la cérémonie de ce jour, constitue un acte solennel et un grand symbole d'engagement du gouvernement tout entier à relever les défis de la maîtrise des effectifs et de la masse salariale de l'administration, en vue de l'avènement prochain d'une administration congolaise moderne, dont le fonctionnement devra répondre au triptyque : un poste, un agent, un salaire rompant ainsi avec les mauvaises habitudes du passé. Rassuré de votre accompagnement, ainsi que de celle de l'autorité suprême de notre pays, nous vous assurons que nous serons implacables pour l'atteinte de ce résultat, et rien ne nous déroutera de ce noble objectif. La cérémonie de ce jour est donc un signal fort lancé pour la rationalisation de la gestion des ressources humaines de l'administration Publique dans notre pays », a fait savoir le VPM Jean-Pierre Lihau Ebua tout en précisant ceci permettra de lutter contre les doublons, les agents fictifs et les cumuls.

À titre symbolique, le chef du gouvernement a remis les cartes d'identification à deux secrétaires généraux de l’administration publique avant de faire une visite des bureaux des services d’identification biométrique. L’opération se déroulera sur terrain, c’est-à-dire, les équipes des services d'identification vont être dépêchées dans les différentes administrations pour identifier les agents et fonctionnaires concernés selon le calendrier à venir. Il s’agira de doter à chaque employé de l’Etat une carte avec puce et de faire le suivi de carrière comme il se doit.

Le Président de la République Félix Tshisekedi avait, dans sa communication au cours de la 52ème réunion du conseil des ministres du vendredi dernier, rappelé au gouvernement la nécessité de finaliser le nettoyage du fichier de référence des agents et fonctionnaires de l'État (FRAP) en vue de maîtriser réellement les effectifs.

 Clément MUAMBA

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une