RDC: 20 millions de USD libérés pour le début des travaux de la ZES de Maluku
Dimanche 22 mai 2022 - 21:39
Illustration
Photo d'illustration

Les travaux de la Zone économique spéciale (ZES de Maluku) font enfin débuté. Ce projet avait été initié pour attirer les investisseurs et soutenir la croissance économique génératrice d’emplois, dans l’optique de réduire la pauvreté.

« La Banque mondiale avait accepté de financer à hauteur de 27 millions USD les travaux d’infrastructure à l’intérieur de la zone. Elle s’est par la suite désengagée. Nous avons finalement pu obtenir grâce aux appuis budgétaires de la BAD 20 millions USD. Cet argent, c’est pour compter les travaux d’infrastructure à l’intérieur de la zone: route, eau, électricité, etc. », a expliqué le ministre de l’industrie Julien Paluku, au cours de la présentation du bilan d’un an du gouvernement Sama Lukonde.

Et d’ajouter:

« Nous avons signé un contrat avec le développeur qui s’était engagé à mobiliser 83 millions USD ».

Il a également expliqué que ces 20 millions USD ont été libérés. 

« Un appel d’offres a été lancé. Des entreprises ont gagné le marché de la construction des infrastructures de l’eau potable et d’électricité dans la zone. Nous sommes dans la phase de début des travaux », a t-il précisé.

La ZES de Maluku concerne 885 ha dont 244 ha pour la zone pilote. 

De loin la commune la plus étendue de Kinshasa, Maluku constitue 79% du territoire de la ville-province. La ZES pilote de Maluku a été créée par Décret n°12/021 du 16 juillet 2012, dans le but de promouvoir le développement économique de la ville de Kinshasa et à plus grande échelle, servir de modèle pour l’aménagement des autres Zones à travers le pays.

Des études de faisabilité étaient menées depuis 2008 par le Gouvernement, avec l’appui de la Banque Mondiale. L’objectif est de promouvoir les activités dans les secteurs de l’agro-industrie, des matériaux de construction, de la valorisation métallurgique, des emballages, de la logistique et des services. Selon les estimations, la ZES Pilote de Maluku pourrait contribuer à créer plus de 3500 emplois directs.

Les investisseurs intéressés par la ZES devraient bénéficier d’un climat des affaires incitatif (présence d’un guichet unique, présence des banques, procédures fiscales simplifiées, territoire sous douane), d’une fourniture en eau potable et en énergie électrique assurée, d’une concession sécurisée.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une