RDC : Sécurité, Commerce et économie au menu de la visite de Félix Tshisekedi au Burundi
Samedi 21 mai 2022 - 20:43
Illustration
Félix Tshisekedi et Evariste Ndayishimiye

Le Chef de l'État Félix Tshisekedi est arrivé ce samedi 21 mai 2022 au Burundi pour une visite officielle de 72 heures. À son arrivée à l'aéroport, il a été accueilli par le ministre burundais des Affaires étrangères Albert Shigiro. Dans la soirée, il vient d'être reçu en tête-à-tête par son homologue Evariste Ndayishimiye. Ils parleront géopolitique régionale, sécurité, commerce et économie. 

Sur le plan de la géopolitique régionale, Tshisekedi voit en Ndayishimiye un allié stratégique au milieu de Paul Kagame et de Yoweri Museveni, deux voisins qui se regardent avec méfiance en dépit de la relative amélioration de leurs rapports. Dans la lutte contre l’insécurité dans la sous région, le dirigeant Burundais a été quasiment à toutes les rencontres.

Tshisekedi et Ndayishimiye ont également en commun leur volonté d’en finir avec des groupes armés dont le RED-Tabara, une rébellion burundaise active depuis 2015 et qui opère également en RDC. Comme Félix Tshisekedi avec les groupes armés congolais, Ndayishimiye a aussi tendu la main aux mouvements armés originaires de son pays.

Du côté de la présidence congolaise, on souligne les bons rapports entre les deux dirigeants et on ne manque point de rappeler que le président Ndayishimiye avait choisi Kinshasa comme sa première destination après son investiture en 2021.

« Au plan sécuritaire, le président Ndayishimiye a clairement apporté son appui à son homologue de la RDC  Félix Tshisekedi en s'associant au deuxième conclave des Chefs d'Etat du 21 avril dernier à Nairobi et  son pays a annoncé publiquement être prêt à dialoguer avec ses rebelles de   Red Tabara  et les FNL basés en terre congolaise », dit une note d’information de la présidence congolaise Au cours de cette visite, il est également programmé une visite de deux domaines agricoles. 

Ces bons rapports se sont matérialisés notamment par la signature de deux mémorandums d'entente sur la construction d'un chemin de fer devant relier Bujumbura à Kindu en passant par Bukavu et Kamituga.

Les deux pays sont également les deux membres francophones de l’EAC.

Clément MUAMBA

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une