Enchères sur les blocs pétroliers de la RDC : Budimbu veut nouer un accord avec la Zambie pour faciliter les opérations
Samedi 21 mai 2022 - 16:11
Illustration
Photo d'illustration

Le rapport sur la remise officielle des données du graben Tanganyika et de la cuvette centrale ainsi que la valorisation du gaz méthane du lac Kivu était à l'ordre du jour de la 54e réunion du conseil des ministres. Ce, en vue du lancement de manière officielle des appels d'offres relatifs aux 16 blocs pétroliers du 28 au 29 juillet de l'année en cours.

D'entrée de jeu, le ministre des Hydrocarbures, Didier Budimbu, a commencé sa présentation en rappelant au conseil que le samedi 14 mai 2022, le Premier ministre avait présidé la cérémonie consacrée à l'accord tripartite conclu à Paris le 10 septembre 2021 entre le ministre des Hydrocarbures et les sociétés Geo Sigmoid et Clayhall Group DMCC dans le but de procéder à l'évaluation des potentialités pétrolières des bassins sédimentaires ci-après : côtier, cuvette centrale, Graben Tanganyika, Graben Albertine et Graben du Lac Kivu.

" Cette étude réalisée en exécution de l'une des actions phares du programme de gouvernement axé sur l'augmentation de la production pétrolière permet la constitution d'un package des données techniques des blocs attribués par appel d'offre pour 16 blocs pétroliers sélectionnés au sein des bassins sédimentaires sus évoqués. Les perspectives financières sont énormes pour le pays ", rapporte le compte rendu de la réunion fait par le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya.

S'agissant de la valorisation du gaz méthane du lac Kivu, le ministre des Hydrocarbures a d'abord indiqué que ce gaz est estimé à environ 66 milliards de normo mètre cube de méthane et 300 milliards de dioxyde de carbone.

" Pour mettre en mouvement cette valorisation, le ministre des hydrocarbures a sollicité l'accompagnement du gouvernement notamment par la mise à disposition des fonds permettant la récolte des des données géo-pétrolières, numériques et physiques ce qui permettra aux sociétés requérantes la consultation et l'accès aux données après paiement, Il a également demandé l'autorisation de procéder au renouvellement du mémorandum d'entente entre notre gouvernement et la République Unie de Tanzanie pour la coopération et la promotion de l'exploration et l'exploitation des hydrocarbures dans le graben Tanganyika signé à Dar-es-salam le 3 octobre 2016 pour une durée de 3 ans soit au 3 octobre 2019. Le ministre des hydrocarbures a enfin sollicité le quitus du conseil pour procéder à la signature d'un accord de coopération similaire avec la République de Zambie pour permettre aux futurs opérateurs sélectionnés à mener en toute quiétude les opérations d'exploration sur le lac Tanganyika et le Bloc Moero sur le lac du même nom partagé entre les deux pays ", ajoute le compte rendu de la réunion.

L'attribution de nouveaux "droits d'hydrocarbures" d'après le gouvernement, vise d'une part à "améliorer les recettes de l'Etat", d'autre part à "augmenter la production nationale qui doit quitter la zone modeste de 25.000 barils/jour. Elle intervient au moment où la RDC fait face aux effets néfastes de la crise russo-ukrainienne caractérisée par la hausse des produits pétroliers et céréaliers.

Clément MUAMBA

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une