Breaking news

Affaire 16 millions USD destinés aux intervenants du Tenafep : Tony Mwaba et Nicolas Kazadi auditionnés à l'Assemblée nationale
Mardi 10 mai 2022 - 12:40
Tony Mwaba
Tony Mwaba, ministre de l'EPST

Le ministre de l'Enseignement primaire secondaire et technique (EPST), Tony Mwaba, et le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, ont été auditionnés lundi 9 mai devant la commission mixte économique, financière et contrôle budgétaire (ECOFIN), et socioculturelle de l'Assemblée nationale.

Au cours de cet exercice de contrôle parlementaire, il était question pour ces deux membres du gouvernement d'éclairer la lanterne de la représentation nationale sur le dossier relatif au non-paiement de la prime des intervenants du test national de fin d'études primaires (TENAFEP) de deux dernières éditions à savoir 2020 et 2021.

« Dans le cadre de la commission Ecofin et Socioculturelle, nous étions conviés pour clarifier leur lanterne sur le non-paiement des intervenants des Tenafep édition 2020 et 2021. Vous le savez tous, surtout en ce qui concerne l'édition 2021. Monsieur Jules Alingete avait crié à un moment qu'il y a eu détournements de 16 millions USD maintenant le temps de la vérité est venu, l'Assemblée nationale vient de récupérer la situation en main », a déclaré, devant la presse, le ministre Tony Mwaba, à l'issue de cet exercice.

Et d'ajouter :

« Je viens de présenter la situation, les listes des intervenants non encore payés jusqu'à ce jour, il appartient maintenant à tous ceux interviennent dans la chaîne de dépenses de venir expliquer aussi à l'Assemblée nationale pourquoi ces fonds n'ont pas été payés et où sont partis les fonds destinés à la paie des intervenants des Tenafep édition 2020 et 2021 et que ces intervenants soient payés et que l'opinion nationale retienne également une fois pour toute où est passée cette somme destinée aux intervenants et qu'elle soit clarifiée une fois pour toute ».

Le député national Léon Mondole Eso Libanza, président de la commission Socioculturelle, a indiqué que l'objectif poursuivi est d'assurer le bon déroulement du Tenafep de l'édition 2022.

« Ça fait deux ans, les intervenants à ce test n'accèdent pas à leurs rémunérations et nous avions reçu des menaces de la part de ces intervenants qui réclament leurs arriérés de paiement de deux exercices passés (2020 et 2021) et si on est pas attentif à cette question, l'exercice 2022 qui doit être réalisé au mois de juin ici risque de ne pas se dérouler normalement parce qu’il y a des menaces de boycott, c'est pourquoi moi et mon collègue de la commission Ecofin, nous avions examiné la question, on a jugé bon d'appeler les membres du gouvernement concernés par la question, c'est pourquoi nous avions reçu le ministre de l'EPST qui est le responsable technique de ce test et nous venons de recevoir aussi le ministre des Finances », a laissé entendre Léon Mondole Eso Libanza.

À en croire l'élu du Mouvement de Libération du Congo (MLC), le ministre du budget et l'inspecteur général des Finances seront également auditionnés dans le cadre de ce dossier.

« Le ministre du Budget étant en déplacement à l'Est du pays, nous le recevrons aussi dès son retour. Nous sommes en train d'examiner les voies et moyens pour trouver des solutions à ce problème dans l'intérêt de l'éducation, dans l'intérêt des enfants, dans l'intérêt des parents. Dans quelques jours, nous sommes en train de se concerter, nous allons aussi inviter l'IGF qui est très citée dans ce dossier pour que nous puissions voir ensemble qu'est-ce qu'on peut faire pour décanter la situation et que l'année scolaire puisse se clôturer normalement. Vous voyez les questions de rémunération sont des questions des finances, on ne peut pas traiter ces questions sans avoir des informations de la part du ministre des Finances qui est à un niveau de la chaîne », a-t-il ajouté.

L’échange entre le ministre de l’EPST Tony Mwaba et l’inspecteur général des Finances Jules Alingete est au cœur de certains journaux parus ce mardi. Il y a quelques mois, l'opinion publique a été alertée sur des soupçons de détournement d’une somme de 16 millions USD par le ministre de l’EPST, Tony Mwaba. Cette information a été rejetée par ce dernier, qui pense que c’est son honneur et sa réputation qui sont en jeu.

Clément MUAMBA

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une