UDPS: les secrétaires nationaux aussi désavouent Kabund pour avoir annoncé sa démission sans consulter Tshisekedi
Vendredi 21 janvier 2022 - 17:18
Photo/ Droits tiers
Photo/ Droits tiers

Les secrétaires nationaux de l'Union pour la Démocratie et le Progrès social (UDPS) ont également désavoué Jean-Marc Kabund, le Président a.i du parti.

Ils lui reprochent d'avoir annoncé sa démission au poste de premier vice-président de l'Assemblée nationale sans informer le Président de la République, Félix Tshisekedi, chef de l'UDPS.

"Prenons acte de la démission unilatérale de Monsieur Jean-Marc Kabund (sans consulter ni le Chef de l'Etat ni le Parti) à la 1 vice-Présidence de l'Assemblée Nationale, cela constituant un manque de respect et/ou un chantage à l'endroit de la Haute Autorité de Référence du Parti. Pour ce motif, nous condamnons cette attitude et le désavouons. Par conséquent, lui retirons toute confiance", ont déclaré les secrétaires nationaux de l’UDPS ce vendredi 21 janvier 2021.

Par la même occasion, ils appellent l'UDPS et ses élus à tirer toutes les conséquences de la démission de Jean-Marc Kabund.

"Demandons à nos députés nationaux et provinciaux ainsi qu'à toute la base de l'UDPS d'en tirer toutes les conséquences de droit et politique ", ont-ils ajouté.

Contexte

La décision prise par Kabund est la conséquence de l’expédition punitive menée la soirée de mercredi dernier par la Garde Républicaine (GR) en sa résidence de Limete, au quartier Kingabwa. Ce, à la suite des altercations qui ont opposé les policiers commis à sa protection et un militaire de la GR. Ce dernier a été humilié, désarmé par la garde de Kabund. Pour cause, le militaire de la GR se trouvait dans un véhicule qui roulait à contresens. La vidéo largement partagée sur la toile montrait un échange virulent entre le militaire GR et les policiers de la Jean Marc Kabund, président a.i de l’UDPS. Le militaire a été désarmé et embarqué jusqu’à l’auditorat. C’est ainsi que l’unité de la puissante Garde Républicaine est descendue au domicile de Kabund où plusieurs biens ont été cassés et chamboulés. Les policiers retrouvés à la résidence ont été tabassés et emmenés au cachot. Cette situation est à l’origine de l’annonce de cette démission très médiatisée.

Auguy Mudiayi

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une