Breaking news

RDC: des députés membres de l’UDPS désavouent Kabund et demandent au parti de tirer toutes les conséquences
Mardi 18 janvier 2022 - 17:43
Illustration
Jean-Marc Kabund

Des élus nationaux membres du parti présidentiel, UDPS ont affirmé ce mardi avoir pris acte de la démission de Jean Marc Kabund de ses fonctions de premier vice-président de l’Assemblée nationale. Ils ont exprimé leur désaveu envers le président intérimaire du parti et appelé les instances de l’UDPS à tirer toutes les conséquences.

“Désavouons notre collègue Jean Marc Kabund et prenons acte de sa décision de démissionner des fonctions de premier vice-président de l’Assemblée nationale au nom de l’UDPS et non pas à titre personnel et de ses autres fonctions au sein du parti que nous devons continuer ensemble pour servir l'intérêt de notre peuple”, ont-ils déclaré.

Et d'ajouter: “Demandons aux structures compétentes de l’UDPS d’intervenir sans délai afin de tirer toutes les conséquences qui s’imposent pour la bonne marche du parti au pouvoir, la réussite du mandat présidentiel en cours, ainsi que le succès et la conquête du second mandat”.

Relire: RDC: Kabund attendu au tournant 

L’UDPS compte une trentaine de députés nationaux. La déclaration de ce mardi intervient au lendemain de celle des députés de l’Unions sacrée, plateforme mise en place par Félix Tshisekedi après la fin de la coalition FCC-CACH qui partageait avec son prédécesseur Joseph Kabila. Les élus de cette plateforme ont renouvelé leur loyauté à Félix Tshisekedi.

Lire ici: RDC: les députés de l’Union sacrée réitèrent leur fidélité à Félix Tshisekedi et rappellent qu’ils n’ont qu’un seul Chef

Contexte

La décision prise par Kabund est la conséquence de l’expédition punitive menée la soirée de mercredi dernier par la Garde Républicaine (GR) en sa résidence de Limete, au quartier Kingabwa. Ce, à la suite des altercations qui ont opposé les policiers commis à sa protection et un militaire de la GR. Ce dernier a été humilié, désarmé par la garde de Kabund. Pour cause, le militaire de la GR se trouvait dans un véhicule qui roulait à contresens. La vidéo largement partagée sur la toile montrait un échange virulent entre le militaire GR et les policiers de la Jean Marc Kabund, président a.i de l’UDPS. Le militaire a été désarmé et embarqué jusqu’à l’auditorat. C’est ainsi que l’unité de la puissante Garde Républicaine est descendue au domicile de Kabund où plusieurs biens ont été cassés et chamboulés. Les policiers retrouvés à la résidence ont été tabassés et emmenés au cachot. Cette situation est à l’origine de l’annonce de cette démission très médiatisée.

 

 

 

 

 

 

 

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une