Breaking news

RDC: 16 000 déplacés supplémentaires à Roe, après l’attaque de Drodro 
Mardi 23 novembre 2021 - 08:39
Base temporaire de la MONUSCO à Roe.
Base temporaire de la MONUSCO à Roe.

Au moins 16.000 déplacés sont arrivés lundi à Roe, après les attaques la veille de Drodro et alentours dans le territoire de Djugu (Ituri). Sur place, ils trouvent 21 000 autres déplacés massés près de la base temporaire de la MONUSCO.

Craignant pour leur vie, ces personnes étaient escortées et sécurisées par les casques bleus sur un parcours d’environ 15 kilomètres. 

A Roe, les conditions ne sont pas encore réunies pour les accueillir tous. Ils ont passé leur première nuit à la belle étoile sous une pluie battante. 

Lire aussi: RDC-Drodro: site des déplacés vidé et plusieurs dizaines de corps découverts (bilan encore provisoire)

A côté du contexte sécuritaire précaire, l’autre urgence aujourd’hui est de rapidement aménager le site pour héberger dignement ces personnes et éviter des éventuelles maladies. 

Depuis janvier 2021, plus de 1,9 million de personnes se sont déplacées, portant à 5,6 millions le total des personnes déplacées en RDC.

Depuis le début l’année 2021, plus de 1,9 million de personnes sont en situation de déplacement interne, selon OCHA. Le total de personnes déplacées internes en RDC est de près de 5,6 millions. Les femmes représentent 51% de cette population déplacées. 90% des déplacements sont dus à des attaques et affrontements armés.

L’Ituri et le Nord-Kivu sont les provinces ayant accueillies le plus grand nombre de personnes déplacées et retournées au cours des 3 derniers mois.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une