Breaking news

RDC : un député arrêté et jugé par la justice militaire en procédure de flagrance à Bunia
Jeudi 9 septembre 2021 - 17:07
La salle des plénières de l'Assemblée provinciale de l'Ituri/Ph. ACTUALITE.CD

Le député Hubert Berocan, député provincial de l’Ituri a été arrêté ce jeudi 9 septembre à Bunia par les forces de l’ordre, a appris ACTUALITE.CD. C’était au cours d’une opération de remise des matériels informatiques aux écoles publiques.

Pour raison de « transparence », l’élu s’était décidé d’assister à la cérémonie de remise de cette donation du gouvernement de Kinshasa constituée de 271 ordinateurs. Les bénéficiaires sont 11 écoles de la province éducationnelle Ituri 1. Selon nos sources, M. Berocan avait déjà précédemment alerté l’opinion sur le retard pris pour remettre les ordinateurs aux écoles destinataires.

« Il n'a fait que compter les ordinateurs et madame la Proved a alerté le vice-gouverneur [commissaire-divisionnaire Benjamin Alongaboni Bongabiso, Ndlr] pour ordonner son arrestation », indique une source qui a requis l'anonymat.

Le procès en flagrance a été directement ouvert à l’auditorat militaire garnison de l’Ituri. Le député Hubert Berocan est poursuivi pour « propager des faux bruits ».

Depuis l’avènement de l’état de siège le 6 mai dernier, les députés provinciaux de l’Ituri et du Nord-Kivu ont perdu leurs immunités parlementaires. Ils sont poursuivables à tout moment et dans toutes les conditions. Dans ce contexte, les juridictions civiles ont été remplacées par celles militaires.

De plus en plus les rapports deviennent tendus entre les élus provinciaux des provinces précitées et les autorités militaires. Les députés provinciaux sont plongés dans le chômage car leurs activités parlementaires ont été suspendues par l’ordonnance instituant l’état de siège.

Freddy Upar, à Bunia

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une