État de siège/Ituri : une dizaine de morts dont trois militaires au cours des combats entre l’armée et la milice CODECO au lendemain de l’incendie de l'hôpital de Itendeyi
Jeudi 19 août 2021 - 07:33
Les FARDC en patrouille/Ph. ACTUALITE.CD

Les Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont mené une offensive contre les miliciens de CODECO après que ces derniers ont attaqué, détruit et incendié mardi dernier, l'hôpital général de référence de Kilo situé à Itendeyi, dans le secteur de Banyali-Kilo (territoire de Djugu). L’armée affirme avoir tué 10 miliciens et perdu 3 soldats dans ces combats.

« Les FARDC ont neutralisé 10 miliciens CODECO et blessé plusieurs dans la zone de Liseyi et Itendeyi. Cela est rendu capable lors de la contre attaque de l'armée qui a permis le  délogement de l'ennemi et le contrôle de toutes ces localités. Trois éléments des FARDC ont versé leur sang pour la restauration de l'autorité de l'état », a dit le,lieutenant Jules Ngongo, porte-parole du secteur opérationnel en Ituri.

« Les hélicoptères de l'armée ont appuyé les éléments au sol avec l'appui feu sur  Gutsi et Liseyi, zones de retranchement des ces ennemis après leur défaite de Itendey », a ajouté le porte-parole militaire.

(Re)lire: RDC-Djugu : l'hôpital général de référence de Kilo incendié par les miliciens CODECO

L'hôpital de Itendeyi qui reçoit un grand nombre de malades des différents villages du territoire de Djugu a été totalement incendié. Tous les matériels et intrants médicaux ont été détruits par le miliciens. Les populations ont fui l’attaque de Itendeyi pour se réfugier dans la cité minière de Mungbwalu.

Dans un rapport mercredi, le bureau de coordination des affaires humanitaires (OCHA) a dépeint un tableau noir de la situation humanitaire en Ituri suite aux violences qui s’acentuent en dépit de l’état de siège en vigueur. Plus de 1,7 millions de personnes sont en déplacement interne dont 14% dans les sites et 86% en famille d’accueil dans les territoires de Djugu, Irumu, Mahagi, Mambasa et Aru, dit OCHA.

Lire ici : RDC : OCHA peint un tableau sombre de la situation humanitaire en Ituri

Freddy Upar, à Bunia

 

 

 

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une