RDC : le coordonnateur de l'UNIS condamne les menaces faites contre Jean Jacques Lumumba et appelle les autorités à protéger les lanceurs d'alertes
Mardi 3 août 2021 - 20:54
Jean Jacques Lumumba
Jean Jacques Lumumba/Ph. Droit tiers

Le Réseau Panafricain de Lutte contre la Corruption (UNIS) condamne les attaques et menaces dont est victime Jean Jacques Lumumba, ambassadeur de ce mouvement anti-corruption.

Tout récemment, la voiture du lanceur d'alerte Jean-Jacques Lumumba a été incendiée en France par des individus non autrement identifiés. Il reçoit également des menaces des individus cagoulés. De ce fait, l'UNIS craint pour sa sécurité.

Jimmy Kande, coordonnateur de l'UNIS condamne ces attaques et laisse entendre qu'une plainte a été déposée à Paris pour élucider les auteurs des menaces contre Jean Jacques Lumumba.

« Les attaques contre Jean Jacques Lumumba, Notre ambassadeurs Unis sont inacceptables, aucune forme des menaces ne pourra nous faire reculer dans ce noble combat que nous avons choisi de mener pour permettre aux congolais de recouvrer leur dignité », « Une plainte a été déposé à paris pour élucider les circonstances de l’incendie de sa voiture et nous espérons que les résultats nous permettront de démasquer les auteurs de ses actes », a-t-il dit à ACTUALITE.CD.

En outre, Jimmy Kande appelle les autorités congolaises à la protection des lanceurs d'alertes dans un État qui se veut de droit.

« J’invite également les autorités à protéger les lanceurs d’alertes et faire la différence contrairement aux régimes précédents. Toutes les  manœuvres visant à intimider les locataires dans la parcelle de Jean Jacques Lumumba doivent cesser immédiatement ». Le régime actuel doit être cohérent dans sa lutte contre la corruption, elle passe par la protection de ceux qui la dénoncent", a-t-il renchéri.

Depuis ses révélations en 2017 sur la BGFIbank pour laquelle il travaillait, Jean-Jacques Lumumba fait état de toute une série d’incidents entre la France où il vit en exil et la République démocratique du Congo où les locataires de sa maison ont été convoqués plusieurs fois par la police d'intervention rapide.

Jordan MAYENIKINI

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une