Breaking news

RDC : l’artiste comédien Mars Kadiombo sera inhumé le 7 août à Kinshasa
Vendredi 30 juillet 2021 - 12:52
Kadiombo Yamba
Kadiombo Yamba/Ph. droits tiers

Décédé dans la nuit du 15 au 16 juillet dernier à l’hôpital HJ de Kinshasa, l’artiste comédien Mars Kadiombo Yamba Bilonda, sera inhumé le samedi 7 août prochain aux alentours de 12h au cimetière Kimberly Mémorial. Des autorités politico-administratives sont attendues à la cérémonie. L’exposition du corps aura lieu à la morgue de l’hôpital du cinquantenaire pour faire entre autres la biographie de l’artiste disparu, des oraisons funèbres, des témoignages ou encore des dépôts de gerbes de fleurs.

La veillée mortuaire est prévue le vendredi 6 août à la résidence de l’illustre disparu, sur bel air dans la commune de Mont-Ngafula. La musique gospel et traditionnelle, des animations, des prédications, des prières et des témoignages sont au programme.

Mais en attendant, les témoignages fusent de partout depuis la disparition de cet artiste. À ACTUALITÉ.CD, Jérémie Nsiala, artiste comédien, dit regretter son père artistique.

« C’est mon père. C’est lui qui m’a donné le sens d’être appelé artiste comédien, il m’a pris, il m’a encadré. Que son âme repose en paix. Il m’avait beaucoup aimé, nous nous sommes beaucoup promenés ensemble. Il m’a donné des conseils, on a mangé ensemble, c’est lui qui a fait à ce que je travaille avec le feu De Mouton, avec Toni, avec Cathy, avec Yasmine etc. Que son âme repose en paix. Il n’est pas n’importe qui, il a beaucoup contribué pour ce pays dans beaucoup de plans », a-t-il souligné.

Randy Kalay, artiste chanteur et animateur culturel, dit avoir été marqué par l’humilité de l’artiste.

« Il était un Monsieur très comique et surtout qui réfléchissait trop. Ses qualités qui m'ont le plus marqué sont l'humilité et le sens de l'écoute. Je l'ai découvert à la faculté de droit de l'UPC. Alors  que moi, j'étais en dernière année, lui, il entrait en première année pour débuter ses études de droit outre son expérience en théâtre. C’est triste, il faudrait qu'on s'occupe de l'assurance santé pour les artistes et qu'ils apprennent à mieux gérer les finances », a-t-il recommandé.

Sur les réseaux sociaux, Yvette Tabu Inangoy, commissaire générale en charge de la culture, arts, média, communication et nouvelles technologies de la ville de Kinshasa, a reconnu la perte d’un monument.

« La culture congolaise vient de perdre un monument dans la personne de Kadiombo Yamba. Professeur des langues et comédien hors pair dans l'art de mimétisme, il avait aussi mis son talent et sa vie dans la sensibilisation de conscience. Paix à son âme », avait-elle écrit dans la matinée du 16 juillet.

Kadiombo Yamba Bilonda est né le 3 mars 1958, dans l’ancienne province du Katanga. Il était artiste comédien et dramaturge, en même temps, sensibilisateur dans des campagnes d’intérêt public. Il a évolué pendant plusieurs années comme enseignant des langues, des mathématiques et de biologie à l’école Tshondo Mwene Ntanda de Lubumbashi avant de décrocher une licence en droit privé judiciaire. Doué dans l’art d’imitation, il a joué le rôle du maréchal Mobutu dans la pièce électorale  « Débat sur Gondwana tv ». Il a été plusieurs fois à l’affiche du festival Toseka. Il a également été producteur de la section culturelle et directeur adjoint d’une chaîne de télévision établie à Kinshasa.

Emmanuel Kuzamba

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une