Territoire de Beni : pour éviter les incidents, l’armée insiste auprès des chauffeurs qu’il ne faut pas s’engager sur les routes après 15H30
Samedi 24 juillet 2021 - 10:22
La RN4 dans la cité d'Oicha au Nord-Kivu/Ph Yassin Kombi ACTUALITE.CD

Après la tuerie de 16 civils dont 6 femmes et un enfant ont été tués jeudi dernier dans une embuscade contre un camion à Kapoka, sur l'axe routier Tchanitchani-Mayimoya, au nord de la cité d'Oicha (territoire de Beni), l’armée met les chauffeurs devant leur responsabilité. Elle rappelle qu’il est interdit aux chauffeurs de s’engager sur les routes du territoire de Beni au-delà de 15H30.

Selon les sources locales, le véhicule a été attaqué dans l'après-midi alors qu'il revenait du marché de Tchanitchani. L'armée congolaise explique à ACTUALITÉ.CD que le chauffeur de l'engin roulant n'a pas respecté le mot d'ordre communiqué par le commandant de Tchanitchani.

« En principe après 15 heures 30, le véhicule ne peut pas quitter Tchanitchani vers d'autres agglomérations car au-delà de ces heures-là il y a d'autres opérations qui sont envisagées et parfois les troupes ne sont pas permanentes pour assurer la sécurité dans un seul endroit comme les troupes doivent commencer à faire des patrouilles. Hier (jeudi) il y avait deux Fuso à Tchanitchani et le deuxième qui a refusé de prendre ce tronçon à ces heures-là est arrivé à Oicha. Le chauffeur du véhicule touché a quitté à Tchanitchani à 16 heures 30 et le pire est arrivé à 17 heures », a expliqué à, ACTUALITE.CD le lieutenant Anthony Mualushayi, porte-parole des opérations Sokola 1 à Beni

L'armée rassure par ailleurs que l'axe routier Tchanitchani-Mayimoya est toujours sécurisé en dépit de cette attaque qui a fait des victimes. « La route est sécurisée mais nos amis chauffeurs doivent respecter les consignes sécuritaires données par les commandants et autres services de sécurité », ajoute t-il.

Dans la région, la société civile locale a décrété trois journées de deuil à dater de ce vendredi pour inhumer et pleurer les victimes de l'embuscade des combattants d'Allied Democratic Forces (ADF).

Yassin Kombi

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une