Breaking news

N’shole: « Il faut obligatoirement inaugurer une nouvelle ère des scrutins mieux organisés pour l’alternance démocratique en 2023 » 
Vendredi 23 juillet 2021 - 18:41
ACTUALITE.CD

Conformément à la nouvelle loi portant organisation et fonctionnement de la CENI promulguée le 3 juillet, Christophe Mboso N’Kodia Pwanga avait saisi les différentes composantes pour leur demander de précéder à la désignation des futurs membres de la centrale électorale. Les listes sont attendues au plus tard le 28 juillet. Elles doivent être accompagnées du procès verbal de désignation. Ce vendredi, les membres de la plateforme des confessions religieuses étaient en plénière pour lancer le processus à leur niveau. Pour eux, ce nouveau cycle doit corriger les erreurs du passé.

« Il faut obligatoirement inaugurer une nouvelle ère des élections mieux organiser pour l’alternance démocratique en 2023 », a dit l’abbé Donatien N’shole, secrétaire général de Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO). 

Il a également appelé le peuple congolais « à se mobiliser et à accompagner le processus électoral en vue de préserver sa souveraineté nationale ». 

Dans la quête du nouveau N°1 de la CENI, les confessions religieuses subissent aussi des pressions.

« On ne va pas dire qui est qui. On a parlé des pressions et menace de tous côtés. Les intéressés savent. Maintenant, ils savent que nous sommes au courant. S’ils continuent dans ce sens là, on n’hésitera pas à les mettre hors d’état de nuire », a ajouté l’abbé Donatien N’shole.

Lire aussi:

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une