Gestion des prisons en RDC : Rose Mutombo s'engage pour qu'il n’y ait plus de rupture des stock en vivres
Prison de Makala/Ph ACTUALITE.CD

La gestion et l'approvisionnement en vivres des prisons de Makala, Ndolo à Kinshasa et Luzumu au Kongo Central ont été au centre des échanges samedi 8 mai 2021 entre la ministre d'Etat, ministre de la Justice et de Garde des Sceaux, Rose Mutombo accompagnée du vice-ministre de la justice Amato Bayubazire et les directeurs des maisons carcérales précitées. Mme Mutombo s'est engagée pour qu'il n’y ait plus de rupture des stocks des vivres dans les prisons du pays.

« Nous avons parlé des prisons de la République Démocratique du Congo surtout en ce qui concerne l'approvisionnement en vivres. Nous avons ensemble avec les fournisseurs, exposé le problème des prisons, nous avons dit au ministre que les prisons connaissaient le retard dans le paiement des fournisseurs, c'est ce qui fait que de fois les fournisseurs hésitent d’approvisionner les prisons. Par exemple, la prison de Makala connaît beaucoup de problèmes parce qu’elle a une surpopulation, elle compte actuellement 9000 détenus qu'il faudra nourrir trimestriellement. Par exemple, pour janvier, février, mars, nous utilisons nos réserves pendant un mois et dès que nos réserves se terminent, nous nous tournons encore vers les fournisseurs. Madame la ministre nous a dit que tout était fin prêt et qu'elle va se donner elle-même de sorte qu'il n'y ait plus de retard dans le paiement des fournisseurs et qu'il n'y ait plus de problèmes dans les prisons durant son règne à la tête du Ministère de la Justice », a dit devant la presse Flory Kadima, directeur de la prison de Makala.

Rose Mutombo a demandé au responsable de la prison de Makala de varier les aliments pour la santé des détenus.

« Concernant le contenu du repas, nous savons que la prison de Makala par exemple a toujours utilisé le Vungule comme appelle "Graines de maïs mélangées avec les haricots" mais Madame la ministre nous a demandé que nous puissions améliorer, en ajoutant également à part les légumes, les poissons et pourquoi pas la viande ? Qu'on améliore la ration des détenus », a ajouté le directeur de la prison de Makala.

Clément Muamba

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une