Nord-Kivu : Le gouverneur Carly Kasivita saisit la justice au sujet de la spoliation des biens de l’État
ACTUALITE.CD

Le gouverneur du Nord-Kivu, Carly Kasivita s’est rendu, vendredi 7 mai 2021, à la cour d’appel et à l’auditorat militaire du Nord-Kivu. Sur place, il a tour à tour remis des lettres comprenant des listes des parcelles et terrains de l’État qui font l’objet de spoliation à Basile Lumande Kabuga, procureur général près la cour d’appel du Nord-Kivu et au Lieutenant Colonel Michel Kashindi, auditeur militaire supérieur du Nord-Kivu. L’autorité provinciale alerte ces animateurs de la justice sur des cas des spoliation du patrimoine de l’État, devenus légion depuis un certain temps à Goma et sur toute l’étendue de la province. 

« Le Président de la République nous a instruit de lutter contre les réseaux mafieux qui investissent dans la spoliation des biens de l’État en province du Nord-Kivu. Nous ne sommes pas venus déposer une plainte. Nous allons le faire par les canaux légaux, les avocats de la République mais nous sommes venus déposer une lettre, pas comme huissier mais comme autorité provinciale, pour donner de l’importance à la saisine que nous faisons au près du procureur général. Il y a beaucoup de gens qui utilisent la ruse, qui utilisent la fraude, pour obtenir des documents sur les biens de l’État. Nous avons voulu que le procureur puisse commencer à enquêter sur toutes les personnes qui sont intervenus dans les transactions », a dit le Gouverneur Kasivita. 

Les animateurs de la justice saisis ont promis d’accompagner le chef de l’exécutif provincial dans sa lutte acharnée pour la protection du patrimoine de l’État. 

« Chercher de rétablir les responsabilités par des voies légales, cela rentre vraiment dans le cadre de l’État de droit prôné par le Chef de l’État. Sur ce, je voudrai rassurer. Le parquet va mener l’instruction d’une manière désemparée, de manière à établir les responsabilités des uns et des autres. Et au finish, l’État, la province, pourra recouvrer ses droits sur ses patrimoines qui ont été spoliés. Nous nous engageons à accompagner son Excellence Monsieur le gouverneur », a pour sa part dit Basile Lumande Kabuga, procureur général près la cour d’appel du Nord-Kivu. 

Par ailleurs, le gouverneur du Nord-Kivu, Carly Kasivita est invité à comparaître le mardi 11 mai 2021 devant le tribunal de grande instance de Goma siégeant en matière civile au second degré. L’autorité provinciale est accusée par le major Kizito Nterekero de trouble de jouissance sur sa concession du stade Sotraki, au quartier Kyeshero. Le demandeur exige également le paiement des dommages et intérêts de l’ordre de 500 000 USD, payables en Francs Congolais. 

Mardi 27 avril dernier, le gouverneur Carly Kasita a lancé une mise en garde sévère à l’endroit de tous ceux qui dépossèdent l’Etat de ses biens. C’était à l’occasion de sa descente au terrain Sotraki au quartier Kyeshero, dans la commune de Goma, pour calmer les jeunes qui manifestaient pour réclamer leur terrain qui venait d’être attribué à un particulier (le major Kizito). 

Jonathan Kombi, à Goma

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une