Meurtre des experts de l'ONU : « deux officiers liés aux massacres dans l’Est étaient en poste au Kasaï en 2017 » (Sonia Rolley)
Comparution de Sonia Rolley en tant que renseignante/Ph ACTUALITE.CD

La journaliste Sonia Rolley de RFI qui comparaît en qualité de renseignante devant la cour militaire à Kananga indique que deux officiers des FARDC liés aux massacres dans l'Est du pays étaient en poste au Kasaí au moment du meurtre de deux experts de l’ONU.

« Les colonels Jules Butoni et François Muhire étaient cités dans le rapport des experts pour des massacres dans l'est. Le colonel Muhire, un ancien du CNDP de Laurent Nkunda cité dans le massacre de Kitchanga était à Tshimbulu en 2017. Cet officier a fait l'objet d'une enquête judiciaire et même une demande d'arrestation introduite mais tout s'est planté », a dit la journaliste sur un ton de regret.

Sonia Rolley a également demandé à la cour militaire de s'interresser aux officiers Job et Mbwara en poste à Bukonde et qui ont reçu trois SMS de Jean Bosco Mukanda annonçant la mort des experts mais qui n'ont jamais rappelé leur informateur. La cour militaire a pris acte de cette demande.

Sosthène Kambidi

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une