Lundi 12 avril 2021 - 13:00

Breaking news

Assemblée nationale : CONASDD, plateforme de la société civile alerte sur la situation des malades dans les hôpitaux et appelle à proposer une loi pour leur protection
Luc Fikiri Murefu, président de CONASDD

Luc Fikiri Murefu, président de la Coalition nationale de la société civile pour la démocratie et le développement (CONASDD) a interpellé ce dimanche 11 avril, l'État congolais sur la situation des malades dans les hôpitaux à travers le pays. Il fustige le blocage des patients dans les hôpitaux pendant de longues périodes pour non-paiement des factures.

« Ce que vous voyez c’est une liste des 65 personnes qui ont duré dans deux hôpitaux du territoire d’Uvira au Nord-Kivu. Sur cette liste, la plupart ont déjà passé 3 mois et d'autres plus d'une année. On m'a dit que pour que tout le monde sorte, il faut au moins 5 200 0000 FC. J'ai payé ce montant et ils sont sortis de l'hôpital devenus prison pour eux », a dit Luc Fikiri Murefu, président de la CONASDD.

Cet acteur de la société appelle les élus du peuple à initier une proposition visant à protéger les droits des malades.

« C'est pitoyable et honteux qu'en 2021, les gens soient bloqués dans les hôpitaux pour non-paiement des factures. C'est inacceptable. C'est pourquoi j'appelle les parlementaires à faire une proposition de loi portant protection des droits des malades. Que le Président Christophe Mboso se saisisse de ce dossier pour protéger nos malades parce que la plupart de ces hôpitaux sont subventionnés par l'Etat », a-t-il plaidé.

Les structures où les malades ont été libérés sont le centre hospitalier Sainte Famille de Luvungi et l'hôpital général de la 8ème communauté des Église de la Pentecôte en Afrique.

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une