Mercredi 7 avril 2021 - 13:01

Breaking news

Kinshasa : le vice-président de l’APK estime que les pétitionnaires ont mal interprété le règlement intérieur
Francis Tshibalabala, vice-président de l'APK/Ph ACTUALITE.CD

Le vice-président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, Francis Tshibalabala (UDPS) est revenu ce mercredi 7 avril sur l'origine de la situation tendue observée le lundi dernier dans la salle de plénière au moment de l’examen et le vote de la pétition contre le président Godé Mpoy Kadima.  

Pour lui, les pétitionnaires ont mal interprété l’article 28 du règlement intérieur de l’organe délibérant.

« Ils ont fait référence à l’alinéa 5 de l’article 28 qui dit que lorsque le président et le vice-président sont mis en cause, mais dans le cas d’espèce il n’y avait que le président qui était mis en cause et moi je suis en droit de convoquer la plénière et de la présider par rapport à la plénière du 5 avril. Pendant que nous étions en plénière, ils sont allés déposer les pétitions contre les autres membres du bureau en commençant par le vice-président. D’ailleurs dans notre règlement, nous parlons de résolution de la déchéance et non de pétition, donc il n’y avait aucune résolution de déchéance entre le 30 mars et le 5 avril qui pesait sur les autres membres du bureau. La décision de convoquer la plénière a été prise le 1er avril », a expliqué Francis Tshibabala.

Et de poursuivre : « Lorsqu’on vous brandit comme la preuve qu’il y a des pétitions qui ont été initiées contre vous, en cours de plénière, le règlement ne dit pas que automatiquement vous devrez vous déporter. On ne pouvait pas faire marche arrière au moment où la plénière avait déjà adopté l’ordre du jour. »

Le mardi 30 mars, les députés provinciaux de Kinshasa qui ont adhéré à l'Union sacrée avaient déposé la pétition contre le président du bureau de l'Assemblée provinciale, Godé Mpoy Kadima. Ils lui reprochaient notamment la faible production législative depuis le début de la législature alors que plusieurs propositions et projets d'édits remplissent les tiroirs de son bureau ; l'inefficacité de l'assemblée provinciale vis-à-vis de l'exécutif provincial de Kinshasa qui s'observe à travers notamment le blocage de certaines questions adressées aux membres de celui-ci, la non prise en compte des recommandations de l'assemblée provinciale adressées à l'exécutif, l'absence de considération de l'assemblée provinciale par les membres de celui-ci.

Après examen et vote, 33 députés provinciaux sur 36 ont voté contre la pétition le visant. De ce fait, Godé Mpoyi Kadima est resté à la tête du bureau.

Ivan Kasongo

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une