Consultations : les personnalités de l'Union sacrée s'opposent au critère « poids politique » pour désigner les membres du prochain gouvernement
Les personnalités de l'Union sacrée et le Premier ministre

Les « personnalités de l'Union sacrée de la nation » rejettent le critère « poids politique » pour la formation prochaine du gouvernement. Ils l’ont fait savoir lundi 1 mars à l’issue de la rencontre avec le Premier ministre dans le cadre des consultations. D'après le porte-parole du groupe des personnalités, seuls les critères de compétence et casier judiciaire vierge et autres doivent primer.

« Que signifie poids politique ? vous savez comment se sont passées les dernières élections ?  Vous savez combien de gens ont été nommés, pas élus, c'est ça le poids politique ? Nous avons rejeté ce critère. Seulement la compétence, le casier judiciaire vierge, etc [doivent être pris en compte] », a dit Pierre Pay Pay.

Ces personnalités politiques disent avoir plaidé pour la réduction sensible de la taille du prochain gouvernement.

« Nous avons proposé la réduction sensible du nombre des membres du gouvernement de plus de 30%, nous ne sommes pas venus ici pour augmenter le nombre de ministres mais au contraire nous avons exigé qu'on prenne compte de l'intérêt de la nation, c'est-à-dire la diminution des frais de ce que coûte un gouvernement, actuellement ça nous coûte cher et pour rien », a ajouté l'ancien gouverneur de la BCC Pay Pay.

Plusieurs personnalités politiques étaient dans la délégation à savoir Adam Bombole Intole, Noël Tshiani, Marie Josée Ifoku, Sylvain Masheke, Fiyou Ndondoboni, Jean Bertrand Ewanga et tant d'autres.

Clément Muamba

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une