RDC: Le ministre des mines recommande au gouvernement de présenter un collectif budgétaire pour rehausser les prévisions des recettes du secteur minier d’environ 20%
Photo ACTUALITE.CD

Le Gouvernement devra présenter un collectif budgétaire pour rehausser les prévisions des recettes du secteur des mines d’environ 20% en tenant compte de la moyenne actuelle des prix des métaux sur le marché international, recommande Willy Kitobo Samsoni, Ministre National des Mines. 

Il donne quelques chiffres pour appuyer sa recommandation. Les statistiques provisoires à fin Décembre 2020 montrent que les exportations ont été estimées à 1.587.459,35 tonnes de cuivre et 85.855,6 tonnes de cobalt. Depuis le mois de Janvier 2021, le pays a exporté une moyenne par semaine qui varie entre 22.000 et 34.000 tonnes pour le cuivre sous forme de cathode, entre 14.000 et 28.000 tonnes de cuivre sous forme de concentrés et entre 4.500 et 7.400 tonnes de cobalt sous forme d’hydroxydes. Avec ces exportations enregistrées au Haut-Katanga et au Lualaba, les Services des mines enregistrent des redevances minières constatées et liquidées chiffrées entre 13.000.000 et 17.000.000 USD par semaine. 

Depuis Janvier 2021, les prix des métaux connaissent une hausse monotone qui a fait passer le cuivre de 7.795 USD/tonne la première semaine de Janvier 2021 à environ 9.600 USD/tonne en ce vendredi 26 Février 2021. Le cobalt est passé de 32.000 USD/tonne la première semaine de Janvier 2021 à 52.000 USD/tonne en ce vendredi 26 Février 2021. 

Pour rappel, le Budget du pouvoir central de l'exercice 2021 est présenté en équilibre, en recettes et en dépenses, à 14.620,5 milliards de FC équivalant à 7,1 milliards de USD, soit une régression de 21,2% par rapport au budget de l'exercice 2020 chiffré à 18.54512 milliards de FC.

Dans le secteur des mines, la redevance minière constitue plus ou moins 40% des recettes non fiscales. La baisse sensible de L104,4 milliards de FC en 2020 à 614,3 milliards de FC projetés pour 2021 est due notamment à la suspension des activités de certaines sociétés minières, soit pour des raisons d'insécurité à I'Est du pays, soit à cause de la faible teneur des minerais, à la baisse importante du prix du Cobalt et à I'inflation des principaux coûts des intrants.

Lire aussi: Belles perspectives dans le secteur minier en RDC: avec la croissance du prix du cobalt, il est possible de revenir à des niveaux atteints en 2017

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une