RDC : Antonio Guterres appelle les autorités à enquêter rapidement sur le meurtre de l’ambassadeur italien et traduire en justice les auteurs
L'ambassadeur italien tué en RDC

Le Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres condamne fermement l'attaque perpétrée lundi 22 février 2021 par des inconnus armés contre un convoi du Programme alimentaire mondial (PAM) à Kibumba, près de Goma dans le Nord-Kivu. L'attaque qui a fait 3 morts, dont l'Ambassadeur de l’Italie en République démocratique du Congo, son garde du corps et un chauffeur congolais du PAM.

« Le Secrétaire général exprime ses plus sincères condoléances aux familles des victimes, ainsi qu'au Gouvernements italien et congolais. Il exprime en outre sa pleine solidarité avec les collègues du PAM et toute l'équipe des Nations Unies dans le pays », a dit dans une déclaration Stéphane Dujarric, porte-parole du Secrétaire général de l’ONU.

M. Guterres appelle les autorités congolaises à enquêter rapidement sur cet incident et à traduire ses auteurs en justice.

« Le Secrétaire général appelle le Gouvernement de la République démocratique du Congo à enquêter rapidement sur ce ciblage odieux d'une mission conjointe des Nations Unies sur le terrain et à traduire en justice les auteurs de cette attaque. Il réaffirme que les Nations Unies continueront d'appuyer le gouvernement et le peuple congolais dans leurs efforts visant à instaurer la paix et la stabilité dans l'est du pays ».

De leurs côtés, les autorités congolaises ont promis de tout faire pour élucider les vraies causes et auteurs de ce que plusieurs qualifient des crimes. Kinshasa a tout de même affirmé que les autorités provinciales du Nord-Kivu n’ont pas pu assurer la sécurité à l’ambassadeur italien car n’étaient pas au courant de sa présence dans la région.

Clément Muamba

 

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une