RDC-Ituri: 36 corps des victimes de l’attaque attribuées aux ADF à Walese Vonkutu enterrés ce weekend 
ACTUALITE.CD

Les victimes de l’attaque attribuée aux ADF à la chefferie de Walese Vonkutu, dans le territoire d’Irumu (Ituri, à la frontière avec le territoire du Nord-Kivu), ont été inhumées ce weekend. Au total, 36 corps ont été trouvés sur place et enterrés, selon Adjio Gigi, ministre provincial de l'Intérieur de l’Ituri, contacté par ACTUALITE.CD

Le premier bilan largement commenté et relayé faisait état de 46 personnes, toutes de la communauté pygmée, tuées.

A part l’activisme des combattants ADF, l’Ituri subit également les violences d’autres groupes armés. Au moins 647 morts, dont 120 femmes et 115 enfants, entre mai et décembre 2020 ont été recensés par le Bureau conjoint des Nations Unies aux droits de l’homme (BCNUDH) dans cette province. Ces violences sont attribuées aux combattants de divers groupes armés: Coopérative de développement économique du Congo (CODECO), Forces patriotiques intégrationnistes du Congo (FPIC) et Front populaire d’autodéfense en Ituri (FPAC)/Zaïre, etc. Ces attaques touchent principalement les territoires de Djugu, Mahagi et Irumu. 

Lire aussi:

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une