RDC : des mouvements citoyens ont marché à Lubumbashi pour rappeler à Tshisekedi sa promesse “de sécuriser l'est du pays”
RDC : des mouvements  citoyens  ont marché  à Lubumbashi pour rappeler à  Tshisekedi  sa promesse “de sécuriser l'est  du pays”

Les jeunes  des différents  mouvements citoyens la voix du peuple, filimbi et Lucha ont organisé, ce jeudi 14 janvier, à Lubumbashi (Haut-Katanga) une marche de solidarité avec la population  de la partie  est  du pays, en proie  à l'insécurité. Ces jeunes ont défilé dans quelques  artères  de la ville du cuivre  avant  de chuter  par le gouvernorat du Haut-Katanga. 

Ils ont appelé  le chef de l'État à se rappeler de sa promesse  de campagne  quant  à  assurer la sécurité  de l'est  du pays, particulièrement de Beni. 

“Nous marchons pour  réclamer la paix à  l'est  du pays. Beni  est en train  de saigner, et cela  sous le silence  des autorités  du pays.  Le Président  de la République avait promis  la paix  et l'installation  de son quartier  général  là-bas,  ce qu'il  n'a  jamais  fait.  Nous interpellons le Président Félix Tshisekedi,  et lui demandons de prendre  ses responsabilités en respectant  sa promesse  de campagne”, ont-ils dit dans leur mémo déposé à l’autorité provinciale.

Ils portaient  plusieurs  calicots  où  on pouvait  lire des messages  tels que " “Non aux massacres  de Beni,  agissez  pour  la paix  à  Beni”. Ils ont également  appelé l'armée à  doubler d'efforts  pour mettre  en déroute les  ennemis  de la République. 

Depuis 2014, Beni est le théâtre des scènes macabres. Des kidnappings, des enlèvements, des incendies des villages toute entière, des égorgements et autres sortes des atrocités sont rapportés dans la région. Des milliers de morts y sont recensés et des déplacements internes des populations sont constatés.

José MUKENDI, à Lubumbashi

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une