Lundi 30 novembre 2020 - 22:14

Breaking news

Procès 100 jours: des avocats français alertent sur l'état de santé de V. Kamerhe et dénoncent des irrégularités de procédure
Vital Kamerhe à la barre dans le procès 100 jours

Les avocats français de Vital Kamerhe attirent l'attention de l'opinion tant nationale qu’internationale sur l'état de santé de leur client et dénoncent des irrégularités dans la procédure judiciaire en appel dans le cadre du procès  100 jours.

Dans un communiqué rendu public ce lundi 30 novembre 2020, Maîtres Clara Gérard-Rodriguez et Pierre-Olivier Sur expliquent que les avocats du Directeur de Cabinet du chef d'État n'ont plus contact avec leur client.

 "Alors qu'il était en détention à la prison de Makala, nous avions un contact quasi journalier avec lui (d’avril à septembre 2020). Mais, depuis la reprise du procès devant la Cour et son transfert dans un lieu tenu secret, nous ne pouvons plus le joindre, tandis que lui-même ne prend plus contact avec nous, et qu'il semble que ses avocats congolais ne parviennent pas à le rencontrer. Enfin, nous recevons  de la part de ses proches, des informations parcellaires et contradictoires, dont l'évidence est qu'elles sont bridées par une crainte insurmontable".

Et d'ajouter : 

" Dans le même temps, l'Ambassade de RDC en France nous a refusé deux fois l'octroi d'un visa, au seul  prétexte que nous sommes Avocats français. Nous nous sommes  au tribunal de grande instance de Kinshasa rapprochés en vain des autorités diplomatiques françaises au plus haut niveau"

Maîtres Clara Gérard-Rodriguez et Pierre-Olivier Sur expriment leurs inquiétudes au sujet de la procédure qui est pendante au niveau de la Cour d'appel de Kinshasa/Gombe. Ils jugent cette procédure contraire au droit à un procès équitable. 

D'où la saisine  du Groupe de travail des Nations Unies  sur la détention arbitraire et du Rapporteur spécial sur le droit à la santé.

Mardi 24 novembre dernier, le vice-ministre de la Justice,Bernard Takaishe a visité Vital Kamerhe au centre hospitalier Nganda à Kinshasa. La veille, l’entourage du directeur de cabinet de Félix-Antoine Tshisekedi indiquait que son état de santé se détériorait. 

M. Takaishe évoque une possibilité d’évacuation du président de l’Union pour la nation congolaise (UNC) à l’étranger.

Blaise BAÏSE

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une