Mardi 20 octobre 2020 - 13:31

Breaking news

Cour constitutionnelle : les députés FCC boudent la prestation de serment prévue ce mercredi en attendant l’interprétation de l’article 158 de la constitution
Lses drapeaux des partis membres du FCC lors d'une manifestation à Kinshasa/Ph ACTUALITE.CD

Les députés et sénateurs membres du Front commun pour le Congo (FCC) ont fini la réunion d’urgence convoquée à la salle Show Buzz (Gombe). Ils ont décidé de ne pas participer à la cérémonie de prestation de serment de trois juges constitutionnels prévue ce mercredi 21 octobre au Palais du peuple.

Ils ont contesté la légalité de la nomination de deux juges sur les trois. Ils disent attendre l’interprétation de l’article 158 de la constitution à la suite de la saisine de la Cour constitutionnelle par une vingtaine de sénateurs.

« Chacun interprète les choses de sa manière mais ce qui est vrai est que nous devons respecter ce que nous oriente la constitution du pays. Nous sommes respectueux des règles de bon fonctionnement de la république et c'est à ça que nous allons nous atteler, pas autre chose. Nous attendons voir que les choses se fassent dans les règles. Nous devons être respectueux des principes et lois de la république. S'il s'avère que la prestation de serment de demain (mercredi) respecte toutes les règles, il n'y a aucun écueil, mais s’il y a quelques entraves il faut que nous puissions arrondir les angles pour que nous puissions faire les choses en bonne et due forme. On a déposé un recours au niveau de la Cour constitutionnelle, peut-être nous serons dictés tous par la décision qui va tomber », a dit à la presse, le député Didace Pembe.

Bien avant cette réunion, Jeanine Mabunda et Thambwe Mwamba, respectivement présidente de l’Assemblée nationale et président du Sénat ont exprimé ce mardi au Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi leur refus « d’être partie prenante » dans l’organisation de la cérémonie de prestation de serment prévue ce mercredi au Palais du peuple.

« Se référant à la réunion de travail présidée par votre Excellent, mardi 13 octobre 2020 à la Cité de l’Union Africaine, nous réaffirmons notre position commune vous présentée à cette occasion », disent les présidents de deux chambres du Parlement congolais.

Et d’ajouter : « Nous sommes surpris d’être à nouveau saisis par la Présidence de la république pour l’organisation de cette cérémonie alors que le dernier Conseil des ministres le Premier ministre et le ministre des relations avec le Parlement quant à ce ».

Ivan Kasongo

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une