RDC : l'Assemblée nationale favorable à l’interpellation d’Azarias Ruberwa en rapport avec Minembwe
Vendredi 9 octobre 2020 - 17:32
Photo ACTUALITE.CD.

Au cours d'une plénière agitée jeudi 8 octobre, la plénière de l’Assemblée nationale a jugé opportune l'initiative de Muhindo Nzangi d'interpeller le ministre d'État en charge de la décentralisation Azarias Ruberwa à propos de la commune rurale de Minembwe controversée.

Les députés de l'opposition ont, au cours de la même plénière, manifesté contre l'installation de la commune rurale de Minembwe et de ses animateurs.

Ces élus tenaient à mains des calicots sur lesquels l’on pouvait lire : « Pas de Congo sans Minembwe », « Minembwe n'est pas à vendre ».

Comme la plénière a déclaré favorable à cette interpellation, Ruberwa devrait arriver samedi à l’Assemblée nationale pour s’expliquer. Après ses explications, l'auteur de l'interpellation, le député Muhindo Nzangi se prononcera s'il est convaincu ou pas. Il a aussi la possibilité de transformer son interpellation en motion de défiance s'il s'estime non convaincu par les explications de Ruberwa.

C’est le 28 septembre dernier que la délégation composée du ministre de la défense et des anciens combattants, M. Aimé Ngoy Mukena, son collègue de la décentralisation, M. Azarias Ruberwa, du chef d’état-major général de l’armée, le général Célestin Mbala, du gouverneur du Sud-Kivu, M. Théo Ngwabidje, ainsi que des députés nationaux dont ceux de la commission défense et sécurité de l’Assemblée nationale, a installé le bourgmestre de la commune de Minembwe. Depuis, les voix se sont élevées pour protester contre cette décision. 

Berith Yakitenge

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une