Dimanche 13 septembre 2020 - 17:59

Breaking news

Construction du marché Matadi Kibala : les vendeurs et les acheteurs s'expriment
Photo d'illustration/ACTUALITE.CD

Le gouvernement provincial de Kinshasa, appuyé par ses partenaires techniques et financiers, va construire un marché moderne au quartier Matadi Kibala, dans la commune de Mont-Ngafula.  C'est dans ce cadre que ACTUALITE.CD s'est rendu sur le terrain pour accorder la parole aux premiers bénéficiaires de cet oeuvrage après la cérémonie officielle de la pose de la première pierre il y a quelques semaines.

L'actuel marché pirate de Matadi Kibala situé le long de la Route Nationale n°1  (RN1) accueille des centaines des personnes. Les vendeurs  et acheteurs y sont exposés aux risques d'accidents routiers. C'est la première raison pour laquelle Christel, vendeuse des légumes, appelle les autorités à réaliser rapidement cet œuvrage.

"Chaque jour, nous venons ici le long de la route puisque nous n'avons plus d'espace où exposer nos marchandises là bas à l'intérieur. Il y a souvent des accidents ici. Nous savons que nous sommes exposées mais n'avons pas de choix. Personnellement, je remercie le gouverneur de la ville d'avoir pensé à nous. Mais nous lui demandons d'aller jusqu'au bout de la construction du marché", dit-elle.

Un peu plus loin, se trouvent les vendeuses de maniodesec et la farine de manioc. Ces produits de première nécessité ne peuvent plus résister aux pluies qui frappent la capitale congolaise. Il y a donc nécessité des dépôts appropriés.

"Bientôt ça sera la saison de pluies. C'est une période difficile pour nos marchandises. Nous enregistrons beaucoup de pertes. Parfois la pluie nous surprend. Et on ne sait pas quoi couvrir dans la précipitation. Pendant ce temps, la farine est mouillée et même les eaux de pluies inondent le dépôt. Nous espérons que ce nouveau marché va nous donner de bons endroits pour protéger nos marchandises", explique Maman Naomie, une quarantaine et vendeuse de maniocs secs et farine de manioc.

Les acheteurs eux ne cachent pas leur joie pour ce projet du marché moderne. Pour beaucoup, les étalages qui seront construits au sein du marché vont réduire les risques de contaminations souvent auxquels les légumes et autres aliments sont exposés.

"Regardez comment les choses que nous allons manger sont exposés. Vous voyez ? C'est la poussière, c'est à même le sol avec plein de boue. Il est important pour nous que des étalages soient construits. Ce qui sera fait dans le marché moderne. Voilà pourquoi, nous avons acclamé de deux bras l'initiative du gouverneur de Kinshasa quand il était venu ici. Nous espérons que cette construction sera effective", a dit Serges Ntuadi, venu accompagner sa femme pour les achats.

Le mardi 1er septembre, Le gouverneur de Kinshasa, Gentiny Ngobila, avait posé la première pierre de la construction du marché moderne Matadi Kibala. Il s'agit d'un marché moderne d'une capacité d'accueil de 1300 personnes et dont le coût total est évalué à 5.044.631 dollars américains.

Illustration

Parmi les travaux prévus, il y aura des galeries marchandes ; des entrepôts de stockage, des chambres froides positives, des échoppes modernes, un bâtiment administratif ; des blocs sanitaires ; des points d'eau et un parking et différents aménagements.

Les travaux vont démarrer après le déménagement des marchands qui occupent actuellement ce marché. Cette œuvre sera matérialisée par le Programme d'Appui aux Pôles d'Approvisionnement de Kinshasa (PAPAKIN) qui a lancé le projet pour les petits producteurs maraîchers, les différents vendeurs des vivres et non vivre grâce au financement du Fonds international de Développement Agricole (FIDA).

Auguy Mudiayi

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une