RDC-ADF : un civil tué au village Ntoma (Beni)
Le village Mwenda à Beni. Ph. Yassin Kombi, ACTUALITE.CD.

Un civil a été tué à la machette par les combattants d'Allied Democratic Forces (ADF) la soirée du mardi 11 août dans le village de Ntoma, situé près de la localité de Halungupa, dans le secteur de Ruwenzori, en territoire de Beni (Nord-Kivu).

Selon la société civile locale, la victime c'est un homme, habitant de la cité de Nzenga, qui a été décapité dans son champ.

Sindani Kalwana, président de la société civile de Halungupa précise à ACTUALITÉ CD que le corps de la victime a été retrouvé mardi dans la soirée par les militaires.

L'armée dans la région accuse la population de violer les consignes de sécurité.

" La personne qui a été abattue par les ADF a été surprise dans son champ. C'est encore la énième fois que les gens n'arrivent pas à respecter encore nos consignes, parce que à Halungupa et environs nous avons demandé à la population de se déplacer pendant les heures indiquées et aussi de ne pas aller au-delà de là où nous n'avons pas des positions", a déclaré le porte parole des opérations Sokola 1, le lieutenant Anthony Mualutchayi.

C'est la énième victime tuée par les rebelles ougandais ADF à Ntoma. Fin juillet, au moins huit corps des personnes exécutées étaient retrouvés dans le même village. Au total 75 personnes ont été tuées depuis le 17 février dernier par les combattants ADF dans le secteur de Ruwenzori.

Yassin Kombi, à Beni

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une