RDC-Zambie : ouverture de la 10e session permanente défense et sécurité en rapport avec les problèmes sécuritaires entre les deux pays
Photo ACTUALITE.CD.

La 10e session permanente défense et sécurité entre la RDC et la Zambie s’est ouverte ce mardi 11 août 2020 à Lubumbashi (Haut-Katanga). Pendant cinq jours, les experts de deux parties vont réfléchir  sur les questions sécuritaires entre les deux pays.

Ces assises tombent alors que des litiges opposent les deux Etats à propos des localités congolaises situées dans la province du Tanganyika où l’armée zambienne a fait invasion depuis mars dernier. 

La délégation de la Zambie est conduite par l'ambassadeur zambien en poste à Kinshasa, alors que du côté RDC, ce sont les membres des gouvernements provinciaux du Haut-Katanga, du Lualaba et du Tanganyika qui sont présents.  Ces provinces congolaises sont limitrophes avec la Zambie. Cette session entend faire des propositions concrètes et des solutions idoines aux préoccupations d'ordre sécuritaire.

" Je reste convaincu que les deux délégations ne vont pas manquer de privilégier les intérêts supérieurs de nos populations pour des propositions concrètes et des solutions idoines aux préoccupations de nos deux peuples qui partagent la même frontière ", a dit Jacques Kyabula Katwe, gouverneur du Haut-Katanga qui a ouvert les assises. 

La Zambie revendique la propriété des localités de Kubanga et Kalubamba situées dans la province du Tanganyika au sud de la RDC. Les militaires zambiens qui ont y campé pendant ^plus de cinq mois s’étaient retirés le 4 août dernier, a annoncé le gouvernement congolais. L'affaire a été portée par Kinshasa devant la communauté de développement d'Afrique australe (SADC). Ce retrait “effectif” des militairs zambiens interviennent alors que l’organisation régionale n'a pas encore rendu ses résolutions à propos dudit litige. 

José Mukendi

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une