RDC: plus de 40.000 personnes dont au moins 1.500 femmes enceintes ont fui les villages des territoires d'Uvira, de Fizi et de Mwenga depuis mai en raison de l'intensification des conflits
Photo ACTUALITE.CD

L'UNICEF annonce qu’elle apporte une assistance à 40.000 personnes déplacées par la violence interethnique dans les hauts plateaux du Sud-Kivu. Parmi ces personnes il y a 7.500 enfants de moins de 5 ans et plus de 1.500 femmes enceintes qui ont fui les villages des territoires d'Uvira, de Fizi et de Mwenga depuis mai. 

Selon l’agence onusienne, 10 centres de santé ont été pillés et rendus inutilisables, tandis que 18 autres ont été abandonnés par le personnel médical fuyant la violence. Au moins 28 écoles ont été pillées ou endommagées en décembre 2019 et n'ont pas été reconstruites depuis, laissant des milliers d'enfants sans endroit pour étudier.  

L'UNICEF et ses partenaires concentrent actuellement leurs activités dans la région de Mikenge, où 40.000 personnes ont trouvé refuge dans les zones forestières, non loin de leur lieu d'origine. 

« L'UNICEF a joué un rôle clé dans la réouverture de l'hôpital de Mikenge, qui avait été déserté par le personnel médical. L’organisation a fourni 4 tonnes de kits médicaux d'urgence comprenant des médicaments, des fournitures médicales et des équipements médicaux et de stérilisation de base pour la prise en charge de 20.000 personnes sur trois mois. L'UNICEF fournit également des services médicaux et de vaccination de base par le biais de cliniques mobiles à environ 23.000 déplacées qui ont trouvé refuge au Mont Mitumba », dit l’agence onusienne dans un communiqué.

Elle s'efforce également de réunir ou de placer dans des familles d'accueil 17 enfants qui avaient été séparés de leurs parents, et a distribué deux kits de recréation pour des activités d'équipe destinées à 300 enfants à Mikenge et à Bijombo.   

Dans les prochains jours, l'UNICEF et ses partenaires vont distribuer 4 tonnes de rations alimentaires d'urgence à 4.000 personnes vulnérables (femmes enceintes et allaitantes, et personnes âgées), ainsi que 200 cahiers d'exercices aux enfants non scolarisés de Mikenge et Bijombo.

L'UNICEF avertit que des milliers de déplacées dans les hautes plateaux du Sud-Kivu ont un besoin urgent de nourriture, d'abris, d'assistance en matière de santé et d'éducation, et appelle les partenaires humanitaires à intensifier leur intervention dans la région. 

La crise du Sud-Kivu est passée inaperçue alors que la RDC est aux prises avec la crise d'Ebola jusqu'à récemment et de multiples crises dans la partie orientale du pays. 

L'appel de l'Action humanitaire pour les enfants de l'UNICEF pour la RDC est de 301 millions de dollars. Au 15 juillet 2020, seuls 27 millions de dollars avaient été reçus et 40 millions de dollars avaient été reportés de l'année précédente, laissant un déficit de financement de 219 millions de dollars (73 %).

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une