RDC-EPST : avec une logistique sanitaire difficile à mettre en oeuvre, la reprise des cours incertaine, l’Etat n’a pas des moyens 
Des élèves à Beni. Photo ACTUALITE.CD

Officiellement, la reprise des cours est prévue pour le 10 août dans les classes terminales. Plus de 2,7 millions d’élèves sont concernées à travers le pays : primaire et secondaire. 

Le comité multisectoriel de la riposte contre la pandémie de Covid-19 s’est réuni le 5 août autour du premier ministre, sans pouvoir prendre une décision définitive sur les mesures accompagnant la reprise des cours.

Il y aura une reprise « peut-être progressive des cours » selon le niveau atteint par les différents enseignements et selon les différentes localisations, avait laconiquement déclaré Gilbert Kankonde, Vice-premier ministre, ministre de l'intérieur, sécurité et affaires coutumières. 

La décision est d’autant difficile à prendre que l’Etat n’a pas les moyens de mettre en place la logistique sanitaire exigée : kits de lavage des mains, les masques, thermoflash, etc. 

Un premier état de besoin d’environ 9 000 000 USD avait était présenté par le ministre de l’EPST, mais le gouvernement, selon les informations de ACTUALITE.CD, a expliqué qu’il n’était pas à mesure de mettre ce montant sur la table. Il a promis de décaisser 1 million USD, ce qui n’a pas encore été fait. 

Entre-temps, on ne sait toujours pas quand les classes de recrutement et les classes montantes vont reprendre. La situation sera débattue une fois de plus au conseil des ministres de ce vendredi 7 août .

Depuis le début de l’épidémie déclarée le 10 mars 2020, 17 provinces ont été touchées par la COVID-19. Le cumul des cas est de 9.309 cas dont 215 décès.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une