Dimanche 2 août 2020 - 09:21

Breaking news

Sud-Kivu : les 14 victimes de Sange ont été inhumées samedi
ACTUALITE.CD

La population de Sange dans le territoire d'Uvira (Sud-Kivu) a enterré, ce samedi 1 août, les quatorze (14) personnes tuées par un élément incontrôlé des forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) la nuit du 30 juillet 2020. Sur les 14 victimes, on compte 6 femmes, 7 hommes et 1 enfant.

Ce militaire du 122e bataillon basé à Kabunanga avait tiré sur des habitants. 11 personnes sont décédées sur le champ, une autre l'a été tard la nuit et la treizième est décédée à Kamanyola pendant son transfert à Bukavu pour des soins.

L'auteur de ce crime s’est enfui avec son arme et n'est toujours pas encore retrouvé. Le gouverneur du Sud-Kivu Théo Ngwabidje Kasi  a, dans un meeting à Sange, annoncé que les recherches sont en cours pour le retrouver. 

« Je vous promets que nous ferons tout pour retrouver le criminel et l'amener ici à Sange où il sera jugé », avait-il dit.

Huit (8) autres personnes sont blessées, 6 ont été évacuées à l'hôpital provincial général de référence de Bukavu et 2 suivent les soins à l'hôpital de référence de Sange.

En colère, les manifestants avaient, du 30 juillet au 1er août, barricadé la route national n°5 au niveau de Sange. Les activités n'ont repris qu'après l'enterrement de ces 14 personnes.

Justin Mwamba

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une